• 10 Avril - Orvault

    Cela faisait au moins 5 ans que je n'avais pu participer au tournoi d'Orvault pour cause d'indispo. C'est donc avec grand plaisir que je reviens passer un week-end à Nantes, lieu de mes folles soirées estudiantines...

     

    Et je commence ce compte-rendu par mon ¼ d'heure de vieux con réac. Rien à voir avec le tournoi mais j'ai été tellement scandalisé par ce que j'ai vu je ça me fera du bien de le dire. Amis bien-pensants, gauchistes, passez directement au paragraphe suivant.

     

    Je baguenaudais donc dans cette superbe ville nantaise quand je suis tombé sur la manifestation anti-loi sur le travail. Et, parmi le traditionnel cortège, les non moins traditionnels casseurs. Une cinquantaine de branleurs gauchistes, cagoulés (ça montre bien l’innocence de leurs intentions) qui se décide à tout saccager sur son passage, luttant glorieusement contre l'odieux capitalisme en saccageant abribus, panneaux publicitaires, vitrines de magasin. 50 petits cons et , tout autour, des dizaines de CRS qui ne bronchent pas. Ben oui, ils ont des ordres. Faudrait pas passer pour d'affreux fachos et empêcher la jeunesse d'extrême-gauche d'exprimer sa saine colère. Bref, nos petits cons saccagent tout tandis que la foule scandalisée invective les flics pour qu'ils interviennent. S'ils avaient pu en tabasser quelques-un ils auraient eu le droit aux viva de la foule. Mais ne rêvons pas. L'extrême gauche a toute impunité dans la France bien-pensante. Des manifestations ont été interdites pour moins que ça à Calais mais c'est l'autre extrême, la mauvaise....

    Et pour compléter le tableau, en revenant de dîner, vers 22H, je passe place du Bouffay où nos gentils contestataires avaient organisé des sitting. Oui, ils avaient vu ça à la télé, place de la République, et ça faisait bien. Les voilà donc, assis en tailleur (c'est super inconfortable mais ça aide à lutter contre le capitalisme), leur plus beaux sarouels sortis, les dreadlocks peignées de frais, enfin bref, toute la panoplie payée par les parents, cadres dans une banque, à organiser des débats philosophiques. Ah, que ça doit faire du bien aux ouvriers d'Arcelor, aux paysans au bord du suicide. Les braves petits. Je vais me coucher en ayant eu la sensation d'avoir assisté à la chute de Constantinople où on devisait du sexe des anges pendant que le monde s'écroulait....

     

    Retour au tournoi.

    La dernière édition avait connu quelques petites soucis d'organisation. Les organisateurs en ont tiré les leçons en limitant à 40 participants : Jacques (Labarthe), les Rennais, les Lavallois, Christophe, Jean-Jacques, Georges et José pour faire le spectacle.

    2 9PG, 1 4ALS, on garde les 25 meilleurs. 5 ¼ de finale. Les 2 meilleurs aux 4LS vont dans 2 ½ finales complètes et FAF en 21 pour les 2 vainqueurs.

    Ma 1ère poule est tranquille. J'arrive à 9 en laissant fanny mes adversaires. Coup de chance aux 4LS. « Les temples célèbres » est facile et 4 sans souci.

    Après le repas (oui, on ne joue qu'une série le matin....), 2ème série. Elle m'oppose à Jacques. C'est serré mais il me devance.

    Visiblement la répartition des ¼ de finale a été faite par tirage au sort car je me retrouve avec Pierre (Rennes) alors que nous étions dans les 5 premiers tous les 2...

    9 PG correct et je sors 1er, suivi de Pierre et d'Henrik (Le Mans).

    J'ai oublié mon thème de 4LS mais je savonne pas mal. J'arrive à faire 3 après pas mal d'erreurs.

    Pierre fait un brillant 4 sur la montagne. Je serre les fesses pendant le 4 ALS d'Henrik car certains thèmes étaient faciles. Ouf. Il ne fait que 2 sur les épreuves de haie.

    Principale victime des ¼ de finale, Francis, le champion vendéen.

    La 1ère ½ finale voit la victoire sur le fil de Pierre face à Christophe.

    Dans ma ½ finale mon principal adversaire est Jacques, le labarthais. Mais c'est Romain, le rennais, qui nous met d'accord en sortant 1er. A l'arrache, comme souvent en ce moment aux 9PG, je sors 2ème. Jacques frôle l'élimination mais sort 3ème.

    Curieux choix de Romain avec « Les cantatrices » et maigre 2.

    Je choisis « le fou ». Je rate les 2 premières réponses mais redresse la barre pour faire 4.

    Comme prévu Jacques fait 4 sur « les constellations ».

    Le FAF est serré. 2 questions un peu litigieuses. Une question est annulée alors que Jacques a dit gogol au lieu de Google et sans que je ne puisse récupérer l'erreur... On m'accorde « la bonne mère » pour « Notre-Dame de la Garde ». Limite, limite. A 13/11 j'ai la balle de match pour une maladie.. Löfler, croups, diphtérie et pas typhoïde comme je le dis ! 13/13 …. et je conclus sur le fil !

    Et revanche du Mans contre Pierre en finale. Ça s'était joué sur un coup du sort... mais là ça n'est pas le cas. Je suis en état de grâce. J’enchaîne les bonnes inspirations et la réussite dans les indices. 14/0, puis 17/0. Je laisse Pierre sauver l'honneur. Non, je plaisante. Il va chercher son point tout seul. Je ne lui ferais pas ce genre de cadeau, par respect et aussi parce que je sais qu'une partie peut vite tourner. 17/1. La semaine dernière, dans quasiment la même situation j'avais eu le droit à une folle remontée de Khôrem. Pas de frayeur et j’atteins les 21 par un nouveau 4 points.

     

    Bilan du tournoi :

    • accueil et organisation impeccables. On termine à 17h45 sans stress.

    • Conditions de jeu toujours aussi exceptionnelles.

    • Lots sympa avec un tee-shirt événementiel pour le 10ème tournoi.

    • Bons lecteurs, bons machinistes, arbitres sachant trancher en cas de litige même si certaines décisions étaient délicates et donc contestables.

    • La formule est classique avec les qualités (tout le monde joue plusieurs phases) et les défauts habituels (4ALS hétérogènes et beaucoup de temps morts)

    • Dans l'ensemble les questionnaires étaient de bonne qualité. 9 PG bien dosés, variés, pas de doublon, peu d'erreurs. FAF sélectifs sans cadeau trop évident. Évidemment quelques différences de niveau au 4ALS, surtout dans la 1ère phase. Mais en qualifiant 25 candidats ça n'est pas dramatique.

    • En résumé, un bon tournoi qui a satisfait l'ensemble des participants.

     

    Bilan personnel :

    • j'ai toujours l'impression d'être à l'agonie aux 9PG face à toute cette jeunesse fougueuse mais, finalement, je m'en sors toujours 1er ou 2ème. Donc, même si je ne domine pas (ou plus) comme je le voudrais ça reste correct.

    • Quelques sautes de concentration aux 4ALS mais sans conséquence.

    • Très content de mes FAF. De très bonnes inspirations, peu d'erreur et un peu de réussite.

    • Je confirme ma très bonne forme actuelle. Encore 2 tournois pour en profiter avant mes vacances....

     

     


  • Commentaires

    1
    JCC
    Lundi 11 Avril 2016 à 11:41

    Merci Bandard pour ce compte rendu  sympathique et objectif. Merci pour la note aussi sur Nantes, et on peut être bien pensant et de gauche sans souscrire aucunement à ce qui se passe, tout ça est bien compliqué.

    Pour en revenir au jeu, on a une grille (depuis des années) pré-taillée pour enchainer les calculs et phases de jeu. Je n'avais pas revérifié la répartition des 1/4 et là effectivement il y a eu un glissement qui explique Pierre et toi dans la même série, n'empêche et c'est tant mieux,  la formule vous a permis de vous retrouver en finale! Je l'ai vu, mais les séries étaient déjà enregistrées et après, ça fait désordre de tout modifier, au risque de se vautrer complétement.

    Félicitations pour ton beau parcours, que tu décris fort bien et à une prochaine fois j'espère, sans paella!

    Amicalement et bonnes vacances

    JCC

    PS : j'espère que tu aimes Pierre Dac car tu as eu une quasi intégrale wink2

      • Lundi 11 Avril 2016 à 12:29

        Le petit pb de poule est tout à fait secondaire et ne dégrade absolument pas l'appréciation très positive du tournoi.

        Et je reviendrai avec plaisir si je suis dispo... même s'il y a de la paëlla

        Pierre Dac, un génie du langage, pas comme les humoristes de l'onomatopée comme Jammel, par exemple... Ca y est, je rejoue au vieux con réac.

    2
    Lukos53
    Mercredi 13 Avril 2016 à 14:14

    Le Lavallois que je suis s'insurge (gentiment) : "lavallois", comme "libellule", prend deux ailes au milieu. Et une majuscule dans le cas présent. Qu'on se le dise et répète.

    Bravo pour ta victoire !

    3
    Mercredi 13 Avril 2016 à 14:44

    Je suis confus... Avec un seul l c'est Sainte-Brigitte-de-Laval au Québec, rien à voir....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :