• 25 Octobre - Tournoi de Soissons (Chivres-Val)

    Le club de Chivresval réussit le tour de force d’organiser son 1er tournoi malgré un effectif famélique (en gros Christophe et Valérie)

    32 candidats ont répondu présent : beaucoup de parisiens, des nordistes, Jarno (Clére), Gilles (Grenoble), Georges (Le Mans).

    On commence par choisir 3 questionnaires parmi les 4 4ALS par écrit proposés. On les pondère de 1 à 3.

    Puis 2 9 PG. On constitue ensuite 8 parties complètes en fonction des résultats du matin. Puis 2 ½ finales et un FAF en 21 points entre les 2 derniers finalistes.

    Mon choix de 4 ALS est vite fait. Je privilégie le classique « architecte en V » et j’élimine le cinéma de Klapish (beurk). Les 2 autres thèmes « jeux se terminant par O » et « autour de cœur ». J’assure un bon 16/20 sur les architectes, coef 3. Ca commence bien.

    1er 9 PG sans souci.

    Pour mon 2ème je retrouve Jérôme et Elodie. Pour espérer battre Jérôme aux 9PG il faut vraiment être au taquet. Là, avec cette formule qui n’élimine personne, j’ai vraiment du mal. Jérôme sort facilement 1er. Je profite de la nervosité d’Elodie pour assurer la 2ème place.

    Je termine les qualifs à une bonne 2ème place, pas loin de Jérôme.

    Après le bon et économique repas, pace aux ½ finales.

    Dans la mienne je retrouve Ghislaine et Cédric, mes collègues parisiens. Je sens tout de suite que ça ne va pas. Le froid de la salle ? La succession de questions très difficiles ? Les séquelles d’une soirée un peu trop arrosée ? La malédiction de Toutânkhamon ? Quelle qu’en soit la raison j’ai un bon mal de crâne et bien du mal à réfléchir. Je savonne pas mal aux 9PG. Beaucoup de confusion et d’erreurs mais je finis par sortir 1er, suivi de mes camarades parisiens.

    Je fais 3 aux 4ALS sur les « docteurs en littérature » et retrouve Ghislaine en FAF.

    Il ne me convient pas du tout. J’avais déjà l’esprit confus mais en plus je m’agace. Je fais beaucoup de petites erreurs (comme ne pas retrouver le nom exact du basketteur Karim Abdul Jabar). Bref, entre points perdus et points donnés, nous nous retrouvons à la dernière question à 10 à 9 pour moi. Hélas l’indice tombe au mauvais moment et Ghislaine l’emporte 11 à 10.

    La 1ère ½ finale voit Jérôme se balader.

    La 2ème est très parisienne et Elodie l’emporte de justesse sur Frédéric.

    Jérôme est sans pitié lors du FAF final et l’emporte 21 à 2.

    Bilan du tournoi :

    • La formule permet à tout le monde de jouer suffisamment même si j’ai toujours du mal à me motiver pour des qualifs qui n’éliminent personne.
    • Lots très corrects avec de beaux livres et une grande coupe.
    • Aucun problème d’accueil, d’organisation, de lecteur, de machiniste, d’arbitrage.
    • On joue sur la version « joystick » du matériel. A l’expérience ça s’avère très sympa. Pas de problème de buzzer privilégié pour les reprises de main, projection des scores sur un écran. Très bon matériel et beaucoup plus économique que l’habituel. Je demande juste à voir la durée de vie avec les excités en club. Quand je vois déjà la façon dont certains énervés martelaient les fragiles poignées en plastique…
    • Les questionnaires :
    • 9PG sans erreur, sans doublon, variés avec des thèmes peu abordés habituellement (maths, trucs de djeuns comme jeux vidéo, séries et groupes branchouilles). Par contre très, très difficiles. Pas mal de questions à 1 point valaient un bon 3 points. Et le fameux théorème de Faudon qui veut qu’il faut au moins une personne dans la salle qui connaisse la réponse a été bafoué à maintes reprises. Le saint homme va s’en retourner dans son lit médicalisé ! Christophe a voulu se faire plaisir en rédigeant. C’est certes indispensable mais il devrait quand même mettre un peu d’eau dans son vin. Il y a déjà de quoi faire avec les questions à 3 points.
    • Aucun problème sur les 4 ALS, variés et équilibrés.
    • Idem sur les FAF même si celui sur lequel j’ai joué m’a peu inspiré.
    • En résumé, félicitations au(x) rédacteur(s) pour le colossal travail de qualité réalisé.

    -          Espérons qu’il y aura d’autres éditions car les candidats ne manqueront pas après cette journée très réussie.

    Bilan personnel :

    • Des regrets quand je vois mon niveau de jeu du matin… mais aucun quand je constate celui de l’après-midi.
    • Vraiment plus intellectuellement en état de jouer. Ca arrive.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :