• 5 Novembre - Vienne

    Vienne a du changer ses dates habituelles et a un peu perturbé toutes mes habitudes. Obligé de renoncer au tournoi de Cosnac que j'apprécie pourtant beaucoup.

     

    Les habitués sont là. Grenoble doit être ville fantôme tellement ils sont venus nombreux. Et les habituels favoris : Gregory, Khorem, Christophe, Andréa, Jean-Philippe, etc..

     

    La formule a légèrement évolué. Toujours 8 9PG. Désormais le 1er à l'issu de cette phase va directement en grande finale. Juste prime pour celui qui sort en tête de ce parcours du combattant. Les 20 suivants se disputent les 4 autres places dans 4 ½ finale.

     

    Je démarre en fanfare avec Khorem d'entrée. Je rame un peu au début et une belle réponse à 3 (animal nommé Couard dans le Roman de Renard ? Le lièvre) me lance. J’enchaîne et sors 1er.

    Après une 2ème poule sans souci, ça se corse dans la 3ème avec Bernard Garnier, ancien président lyonnais. Il est très sympathique, je le revois toujours avec plaisir mais ça n'est pas un cadeau derrière un buzzer. Et finalement c'est un 3ème candidat dont j'ai oublié le nom qui nous met d'accord. Il réussit sa partie du jour et sort brillamment 1er. Je sauve l'essentiel en prenant la 2ème place.

    4ème manche contre C.Durant (Lyon). Il est en feu depuis le début du tournoi. Ca se confirme car je ne peux rien contre lui. Je sauve la 2ème place. Rien de dramatique mais ça semble râpé pour la 1ère place des qualifs.

    L'après-midi sera plus tranquille avec 4 poules facilement gagnées.

     

    C'est Gregory qui est en tête des qualifs, ayant fait carton plein.

    Pour ma part, 4ème place avec 94/96.

    Seule surprise des qualifs, l’élimination de Christian (Nîmes), finissant juste après le cut.

     

    Je retrouve en ½ finale l'autre parisien Christophe, les grenoblois Thibault et Stéphane et Jacques, dont je ne connais pas le club mais redoutable en littérature.

     

    Toujours un peu de mal à démarrer, sans que l'écart ne soit dramatique. Une belle réponse à 3 points me relance. La fameuse végétation du désert, l'acheb, qui avait déjà contribué à ma victoire lors du FAF contre Jacques à Montpellier. Même si c'est serré, j'arrive à sortir 1er, suivis de Thibault et Christophe.

    Aucun thème du 4ALS ne me rebute mais je choisis du classique : « Guillaume célèbres ». Je fais 4 grâce aux frères champions du monde de handball prénommés Guillaume et Bertrand : Gilles.

    Christophe et Thibault font 3 et c'est le parisien qui se qualifie au jeu décisif.

    Je commence idéalement mon FAF en trouvant à 4 l'actrice ayant joué Madame Claude dans un film de Just Jaeckin. Le film est nul, je n'ai pas tenu plus de 10 minutes quand j'ai essayé le regarder mais ça suffit pour se rappeler de la sublime Françoise Fabian. Que je fasse 4 en cinéma, c'est un signe :-) 2 questions plus tard, je mène 9/0. Il y 2 semaines, dans un FAF que j'avais également en main, j'avais complètement relancé Christophe par une énorme erreur. Donc pas de déconcentration... Pas de frayeur cette fois-ci car je conclus 12/0 sur la question suivante.

     

    Je retrouve en finale Gregory, Khorem, Jacques Colard et la toujours brillante Annie Gros.

    Gregory est toujours aussi impérial et j'ai beau exhumer la speakerine Arlette Accart je ne peux l'empêcher de sortir largement 1er. Je grignote petit à petit les points nécessaires et, avec les moyens du jour, j'assure la 2ème place. Khorem finit 3ème.

    Gregory fait 3 sur les personnalités dont le nom finit par Y. J'aurais peut-être fait 4 car j'avais Léon Bloy, auteur du Désespéré.

    Je prends les mots commençants par « hi ». 3 et pas de regret car je ne connaissais pas les réponses à 4.

    Khorem prend le sujet qui m'a également tenté : « médecins en littérature ». Il fait 3. Je n'aurais pas fait mieux.

    Jeu décisif général. Quel plaisir de voir des « vrais » jeu décisifs. Pas ce qu'on rencontre trop souvent : des trucs bâclés après tout le reste où ça se joue au réflexe faute d'indices progressifs. Là, c'est rédigé comme ça doit l'être : sorte de mini-FAF avec des indices difficiles au départ et de plus en plus faciles. Fin de la parenthèse. Khorem est éliminé.

    Arriver en finale après un tel parcours du combattant est déjà une belle perf mais ce qui m'attend est encore une autre paire de manches... Mes précédents FAF contre Grégory se sont soldés par des défaites assez nettes et il est en grande forme depuis le début de la journée. Le début du FAF confirma mes craintes. Je suis rapidement mené 6/0 en partie à cause d'une année. Comme souvent je tombe à 1 près :-( Puis 8/3. A quoi ça tient une partie ? Un indice qui arrive 1/10ème de seconde trop tard pour que Gregory n'ai le temps de réagir et je recolle 8/6. La partie a tourné. Je récupère 2 réponses que n'avait pas mon adversaire et me détache 12/8. Puis 13/8. Face à un tel champion, rien n'est joué. Mais l'indice déterminant arrive lorsque j'ai la main et je gagne 16/8.

    A peine le temps de récupérer mon trophée et mon Côte-Rôti et je file.

     

    Bilan du tournoi

     

    • Accueil, convivialité parfaits.

    • Lots ? Un trophée et une bonne bouteille ? Ne changez rien pour moi.

    • Lecture, machinistes, arbitrage nickel.

    • Formule toujours aussi excitante et même perfectionnée avec la prime justifiée donnée au 1er des qualifs. Il faudrait peut-être gagner un ¼ pour qu'on ne soit pas stressé par le risque de rater son train et pour avoir le temps de trinquer. Mais je crois que je m'arrangerai pour prendre le train suivant la prochaine fois.

    • Les questionnaires sont toujours un régal. Bien rédigés, bien dosés, sans erreur, un seul doublon, sélectifs avec des indices progressifs même dans les questions à 1 point. De plus, Jean-Paul a été remarquablement épaulé cette année par 2 rédacteurs qui ont livré des questionnaires de qualité avec quelques questions astucieuses et drôles. Évidemment c'est assez ancien et classique. Black M est évoqué mais doit se sentir dépaysé parmi les Georgette Lemaire, Rina Kitti, Berthe Silva & co... Mais je préfère largement ça à toute cette écume de culture dont sont friands certains tournois : écrivaillons à la mode oubliés dans 6 mois, médiocres films de l'année et, encore plus insupportable, tous ces néologismes aussi vite disparus qu'apparus concernant des habitudes alimentaires ou des hobbies loufoques.

    • Bref, un excellent tournoi. J'ai toujours adoré ce tournoi mais il s'agit pour moi de la meilleure édition. J'attends déjà impatiemment la prochaine édition.

     

    Bilan personnel :

     

    • Quand on gagne un aussi beau tournoi, face à de tels adversaires, on ne peut être que très content et fier de sa performance.

    • J'ai du mal à être pleinement satisfait de mes 9PG, je me trouve lent cette année mais finalement je m'en suis sorti à chaque fois. Donc...

    • Pas d'erreur aux 4ALS et surtout aux FAF.

    • Je suis surtout content d'avoir battu un joueur comme Grégory. Grand champion sur le buzzer mais surtout en dehors. Fair-play et reconnaissant toujours les mérites de ces adversaires. Tout le monde devrait s'en inspirer. Moi le premier :-)


  • Commentaires

    1
    eterlou38
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 10:44

    Très beau compte-rendu Hugues, je partage de A à Z ton analyse, très grand bravo à toi pour cette très belle victoire, face d'abord au parisien globe-trotteur (tu ne l'as pas laissé respirer au FàF) puis en finale face à ces 4 adversaires de qualité et surtout face à ce grand et humble champion Grégory.

    Bonne continuation à toi.

      • Dimanche 6 Novembre 2016 à 15:48

        Merci Christophe. Pas de Grenoble pour moi cette année car je privilégie toujours les tournois du Nord pour des raisons familiales et financières mais je suis sur que ça sera un succès. A bientôt/

    2
    donfo
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 19:14

    Merci d'avoir apprécié mes Jeux décisifs, mais je n'ai rien inventé ça doit-être des mini face à face.  A ce rythme tu devrais bientôt posséder une belle cave ......

      • Dimanche 6 Novembre 2016 à 21:57

        Bah, c'est un peu le tonneau des Danaïdes. Ca se vide au fur et à mesure que ça se remplit...

    3
    Andréa
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 20:24

    Comme tu as dû partir rapidement pour prendre un train, je n'ai pas pu te féliciter. J'en profite donc pour le faire ici. Bravo pour ton excellent tournoi. J'ai beaucoup apprécié regarder la finale, avec des joueurs que j'admire particulièrement. D'ailleurs le podium est ROYAL ! 

      • Dimanche 6 Novembre 2016 à 21:59

        Merci Andréa. Ca n'est pas passé loin pour toi. 

    4
    Jean-Philippe
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 21:15

    Merci Hugues de me compter toujours parmi les favoris, ce qui n'est plus le cas depuis bien longtemps...  :-(

    Bravo pour ta victoire dans ce qui est le Tournoi le plus « physique » que je connaisse (je termine toujours épuisé et après un retour nocturne de 200 bornes sous une pluie battante j'étais vraiment pas frais hier soir...)

    Sinon le Jacques que tu ne connais pas c'est le président du club d'Albertville. ;-)

     

      • Dimanche 6 Novembre 2016 à 21:58

        Bah, tu étais en finale l'année dernière. Donc tu fais partie des,possibles vainqueurs.

    5
    donfo
    Mardi 8 Novembre 2016 à 08:17

    La police voudrait savoir comment tu connais Arlette Accart.....que je voulais supprimer car trop difficile !!!

     

     

     

      • Mardi 8 Novembre 2016 à 12:55

        Bah, j'ai lu quelques trucs sur l'histoire de la télé. J'avais retenu qu'elle avait été la 1ère ou la 2ème speakerine.

    6
    eric
    Mardi 22 Novembre 2016 à 20:51

    Je n'aurai pas souvent l'occasion de te corriger cher Hugues, mais on parle d'une Côte Rôtie, qui doit son nom à son exposition privilégiée au soleil. 

    Respectueusement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :