•  

    Après 2 ans d'absence, retour à Dijon.

     Samedi passé à visiter le vieux Dijon en compagnie de troupeaux de japonais, d’allemands, etc. J’étais loin d’imaginer que Dijon était aussi touristique.

      Le tournoi du Dimanche rassemble 75 participants, dont une dizaine de parisiens.

      On commence par un questionnaire écrit de 30 questions … qui ne sert à rien sinon à déterminer la composition des poules de qualif J Il est bien calibré et je fais un correct 19/30.

      Puis, 4 ALS par écrit, 2 tours de 9PG, 40 qualifiés, 8 ¼ de finales, 2 ½ finales et FAF entre les 2 vainqueurs.

      Je choisis les noms propres comportant 3 A … et je suis comme d’habitude nul. Pas foutu de retrouver les Bambaras et les Alamans et je signe un médiocre 14.

     Les autres thèmes sont « autour du doigt », « les sportifs et la pub », « la prostitution au cinéma ». Comme souvent pour les questionnaires de ciné, ce dernier thème est le plus facile. Pour dire, c’est là que j’aurais fait mon meilleur score, moi qui suis une quiche en ciné. Les spécialistes feront carton plein.

      Le 1er tour de poule m’oppose notamment à Benjamin (Lyon) et Prisca. Le questionnaire est bien rédigé, sans erreur… mais Karim, qui a toujours été taquin, a cette fois-ci forcé le trait sur les pièges. « Combien un trident a-t-il… » Je buzze et répond 3. Logique sur une question à 1 point. « … de manche ». Amusant une fois de temps en temps mais quand il y a 4 ou 5 questions de ce type dans un questionnaire ça devient lourd. C’est bien que le rédacteur se fasse plaisir mais le but du jeu ne doit pas être de piéger celui qui appuie le premier et la rapidité ne doit pas devenir un handicap. Bref, je déblaie le terrain pour mes petits camarades en tombant dans toutes les chausse-trappes et je stagne à un score minable tandis que Benjamin sort tranquillement. Heureusement 2 questions difficiles à 3 points (communication avec les esprits par des coups : Typtologie, homme ayant apporté l’apiculture aux hommes : Aristée) me permettent de décoller. 2ème place mais que ce fut pénible.

      Le 2ème tour m’oppose à ma camarade parisienne Ghislaine. Le questionnaire est du même acabit et, bien qu’on aille jusqu’à 30 questions, je suis le seul à atteindre les 9 points. Et encore, sur l’antépénultième question !

      Fin de cette pénible séance de qualif sur une quelconque 21ème place.

      Mon ¼ de finale m’oppose à Christophe (Grenoble), Dominique (Dijon) et 2 autres dijonnais. Je joue mal, ne suis pas rapide et fais des erreurs stupides comme répondre « aiguilleur » au lieu d’ « aiguillage ». Je suis au coude à coude avec Christophe. Une erreur d’arbitrage me prive du point qui m’aurait permis de sortir 1er. 2ème place tandis que Dominique est coiffé au poteau par un des ses collègues. Petite cause, grands effets. Christophe me pique les « Edouards célèbres ». Facile jusqu’à 3 (maire de Lyon pendant x années à 3 ?). Il me reste « les paniers », « Harrison Ford » et un thème à l’intitulé vague « Géographie ». Je me rabats sur celui-là … et constate l’étendue des dégâts. A 2 points pays à l’Ouest du Portugal ? Les USA ! A 3 points pays au Sud de la Thaïlande et du Vietnam ? Cambodge. Evidement je me plante royalement et ne fais qu’un. Je suis un garçon poli et discret, donc je ne fais pas d’esclandre. Mais intérieurement je suis furieux qu’on pose ce genre de questionnaire mal foutu et totalement déséquilibré par rapport aux autres dans un tournoi comme Dijon. Ailleurs, dans un petit club aux rédacteurs non aguerris, soit mais pas ici avec Karim et François à la baguette ! Bref, je suis vraiment dégouté. Christophe gagne le FAF contre son adversaire dijonnais.

      Place aux ½ finales où, nouvelle originalité, toutes les réponses du 9 PG se terminent par le, la, lé, li, lu, lo. Je ne suis pas trop fan de ce genre de formule en tournoi car ça change la façon de jouer. Exemple : quel joueur brésilien… Jean-Paul appuie aussitôt et répond Pelé. Bien vu mais ce côté devinette ne m’emballe vraiment pas.

      Dans la 1ère ½ finale, Jérôme Vachet bat facilement l’éternel Faudon.

     Dans la 2ème finale Khorem ne se laisse pas déconcentrer par quelques petits problèmes d’arbitrage et bat largement son camarade de club, Benjamin.

      Le FAF final est de très haut niveau mais Khorem se détache irrémédiablement. Nouvelle victoire méritée.

      Pour ma part, 17ème place et tournoi à oublier au plus vite. J’ai mal joué, je suis très agacé par les questionnaires et j’ai vraiment l’impression de m’être fait avoir en beauté.


    votre commentaire
  •  

    Ce week-end je teste un nouveau tournoi : Caen.

     Après un Samedi de tourisme à Caen, puis à Cabourg pour admirer le Grand Hôtel, place à la compétition.

      35 participants venant de Rennes, Orvault, Trappes, Saint Malo, Urou, etc.

     2 tours de 9PG avec 4 ALS pour les 3 qualifiés. On garde les 25 meilleurs pour 5 ½ finales, puis finale à 5 en mode Master.

      J’inaugure le tournoi dans la 1ère poule … et peux déjà faire les 1er constats. Nouvelle version de matériel avec reprise de main très capricieuse, machinistes ayant la fâcheuse de lancer après plusieurs secondes de lecture, sono très difficile à régler qui va handicaper les durs de la feuille et questionnaires très perfectibles (imprécisions, redites). Mon ALS « autour du long » est ainsi le contre-exemple type pour rédacteur : imprécis, mal borné. J’ai bien du mal à faire 1.

      Je gagne également mon 2ème tour de poule et fais 3 sur les noms en 2 lettres.

      En ½ finale je retrouve Les Dupond et Dupont d’Urou. Je ne suis vraiment pas dans le coup et n’arrive jamais à récupérer la main sur les mauvaises réponses. Bref, Grégory, qui avait un mauvais souvenir d’un 9 PG nous opposant à Rennes, sort largement 1er. Une dame dont j’ai oublié le nom sort 2ème et je devance de justesse Alexandre pour la 3ème place. 9 PG à oublier :-( 

     Gregory fait 4 sur un questionnaire facile, ladite dame se plante complètement sur un questionnaire abordable « mots de terminant en age ». Boulevard devant moi avec « Istanbul ». 3 sans problème.

     Dans notre FAF Gregory commence par me faire un cadeau royal. Drame romantique se déroulant à Florence ? Lorenzaccio et pas Les Caprices de Marianne qui se passe à Naples. Bref, je gagne sans trop de soucis 12 à 3.

      Finale en mode Masters … avec la nouvelle règle (que des questions à 1 point).

     Elle m’oppose à Pierre (Rennes), Jean-Jacques (Angers), Françoise (Grand Couronnes), François (Gouvieux).

     Je fais mon meilleur (mon seul bon ?) 9 PG de la journée et sors 1er, suivi de Pierre et Françoise.

      Je choisis un 4ALS local « Guillaume le Conquérant ». Il est corsé mais je connais relativement bien le sujet. En retrouvant Robert Courteheuse et Guillaume Le Roux j’assure 3 points. Pas contre j’ignorais la date de son sacre : 25 Décembre.

     Pierre fait 3 points sur un questionnaire facile : « les séries télé hospitalières ». A 3 points : série se déroulant dans une clinique allemande ? La clinique de la forêt noire.

     La sympathique et brillante Françoise ne peut faire que 2.

      Revanche d’Urou-et-Crennes lors du FAF. Je commence idéalement. Je joue très bien et mène rapidement 13 à 2. Tournant du match ? On cherche des parias au Moyen Age. Je pense tout de suite aux cagots mais la lectrice indique leur présence dans toute l’Europe alors que je ne les voyais que dans le Sud de la France. Bref je change d’avis (ce qu’il ne faut jamais faire pourtant) et réponds bêtement « les lépreux ». Pierre récupère évidemment les 4 Points. Je me relance bien sur la question suivante en trouvant à 4 points le chien viverrin grâce à son nom japonais (tanuki). 17 à 6. Je commence à réfléchir à l’endroit où je vais ranger la coupe :-) Hélas, la partie tourne complètement. Les thèmes dans lesquels je suis mauvais (année, cinéma, chanteuse de djeun) se succèdent et Pierre remonte sans que j’aie grand-chose à me reprocher. Il finit par me coiffer alors la partie semblait pliée.

      Ca fait plusieurs fois que ce genre de mésaventures m’arrive ou que je m’en sors d’extrême justesse après avoir largement mené. Va falloir apprendre à ne pas tomber dans la facilité et à rester concentré jusqu’au bout.

      Un dernier mot sur le tournoi proprement dit. Sympathique, convivial mais quelques boulons à serrer quant à l’organisation, l’arbitrage et la rédaction des questionnaires pour se rapprocher des musts.


    votre commentaire
  • 16 Septembre 2012 - Cambrai - 1/2 finale

    1/2 Finale

    16 Septembre 2012 - Cambrai - Finale

    Finale

    16 Septembre 2012 - Cambrai - FAF de finale

    FAF de la finale

    16 Septembre 2012 - Cambrai - Masters

    La partie Masters

    Pour son 10ème anniversaire le club de Cambrai avait renouvelé sa formule (tout en gardant sa convivialité) : un questionnaire écrit sur 30 points, plus 2 parties complètes avec un décompte savant des points. On garde les 10 premiers pour 2 1/2 finales s'arrêtant aux 4 ALS. Et enfin les 4 derniers se retrouvent en finale. Un peu peur que nos amis cambrésiens ne s'emmèlent les pinceaux dans cette formule tarabiscotée mais non, tout se passera sans incident.

    41 candidats, des clubs nordistes bien sûr mais aussi de Paris et de Trappes.

    Comme toujours à Cambrai les questionnaires sont inégaux avec quelques cadeaux, notamment dans les FAF, style "guilde de marchands de l'Europe du Nord" ou "personnage créé par Collodi". Heureusement ça ne faussera pas mes parties.

    Je gagne facilement mes 2 parties de poule en faisant notamment 3 aux ALS sur Louis IX et 4 sur Clovis (Saint Vaast revenant sur le gong).

    Dans la 1ère 1/2 finale Laurent (Paris) et Yves Noblet (Isques) se qualifient.

    Je suis confronté dans la 2ème à l'inévitable Christophe, Jean-Marie Momens, Marie-Paule Dubus et Guilaine Bonaventure, tous 3 de St Amand.

    Je fais un très bon 9 PG et sors largement en tête, suivi de Jean-Marie et de Christophe qui arrache in-extrémis la dernière place. Je fais 4 sur je ne sais plus quel thème, Jean-Marie fait 4 sur les figures de style .. et Christophe fait 4 sur les chateaux de la Loire. Jeu décisif dont me m'extrais suivi de Christophe.

    Place à la finale. Nouveau très bon 9 PG et je sors à nouveau 1er, suvi de Christophe et Laurent. Ca va se jouer entre parisiens. Je choisis un questionnaire sobrement intitulé "sports". Il est très facile (lieu où on pratique le surf à 4 ? un spot). Christophe s'emmèle les pinceaux sur les compositeurs de musique de film et ne fait que 2. Mais le questionnaire "Normandie" de Laurent est infaisable et il ne fait qu'un.

    FaF final contre Christophe. C'est serré jusqu'à 5-5. Puis j'ai 2 bonnes inspirations à 4 points et je me détache pour l'emporter largement 15 à 6.

    A peine le temps de savourer cette 30ème victoire que je suis rappelé sur l'estrade afin de disputer la partie Master. Elle rassemble les vainqueurs "marquants" de Cambrai : Jean-Marie Verdaveine (5 victoires), Christophe et Jean-Claude Legrand (3 victoires) et Jean-Marc Dubus (2 victoires). Avec une seule victoire on m'a quand même donné un strapontin pour disputer cette épreuve.

    Ca devait arriver : alors que tout au long de la journée j'avais très bien joué, je fais un 9 PG assez calamiteux. Christophe, puis Jean-Marc se qualifient. Sur le fil j'arrache quand même la 3ème place. Mes 2 adversaires font 3 aux 4 ALS et me laissent le choix entre "Les présidents américains" et "Le roquefort". Evidemment je prends le 1er. Classique. Je fais 4. Christophe élimine Jean-Marc au jeu décisif.

    Revanche de la finale précédente donc. Christophe marque les 2 premiers points mais ensuite je fais un bon FAF et je me détache. Facile victoire 16 à 2.

    Remise des prix où je reçois 2 coupes (une rouge et une bleue) et 2 superbes paniers garnis.

    Tournoi réussi pour nos amis de Cambrai. Malgrè ses questionnaires et ses lecteurs inégaux la formule a parmis à l'ensemble des participants de s'amuser.

    En ce que me concerne je continue sur ma lancée. Je fais de très bonnes parties et j'ai de la réussite...


    1 commentaire
  • Depuis le temps que le petit monde QPUC l'attendait, voilà enfin LE grand moment : le 1er tournoi d'Urou et Crennes !

    Preuve de la considération dont jouit ce très récent club, des joueurs s'étaient déplacés de toute la France pour cet événement : Grenoble, Rennes, Nantes, Angers, Caen, Paris, etc. Et un très beau plateau : Pascal, Pierre, etc.

    La formule est classique : 3 9 PG, 1 4ALS. On garde les 10 meilleurs pour les 2 1/2 finales. Match de classement pour les autres.

    Dès le début on sent que nos amis ont beaucoup travaillé les questionnaires et qui'ils les ont faits relire par des rédacteurs chevronnés. Variés, bien rédigés, difficulté croissante à l'intérieur même des questions avec indice difficile, puis indice facile (c'est pas clair ?), quasiment pas de doublon, de contestation ou d'erreur. Bravo.

    Mes 2 premiers 9 PG se passent tranquillement. Je termine 1er sans avoir été très brillant. Place aux 4 ALS. Je choisis "les sculptures grecques antiques". Je fais 3 sans regret car les questions à 4 m'étaient complètement inconnues. Les 4 ALS sont homogènes et il n'y aura qu'un 4, la plupart des joueurs faisant 2 ou 3. J'aurais pu faire 4 sur 2 ou 3 questionnaires "histoire" mais ils me sont passés sous le nez.

    Pause repas avec un très bon buffet et un jeu très amusant d'Alexandre à  base de jeux de mots sur les prénoms des participants.

    Reprise avec le dernier 9 PG où il faut quand même assurer, d'autant que j'ai affaire à Pierre (Rennes) et Marie-Christine (Trappes). Je fais ma meilleure partie de la journée et sors facilement 1er.

    Les organisateurs font les comptes et il n'y a pas de surprise : les 4 ou 5 favoris sont bien là.

    Je finis 1er en compagnie de Christophe. Un jeu décisif nous départage pour la pole position et j'hérite de la symbolique 1ère place.

    Après les parties de classement de la 11ème  la 35ème place nous enchaînons avec la 1ère 1/2 finale. Elle m'oppose  à Pascal (Grenoble), Elisabeth (Rennes), Hervé (Paris) qui fait une très belle perf pour un de ses rares tournois et Joelle (caen). Je confirme mes bonnes dispositions du jour en sortant 1er, suivi de Pascal et d'Elisabeth.Je choisis les Papillons aux 4ALS. Je fais 3, sans regret et même plutôt content d'avoir retrouvé le Morpho. Pascal fait 4 sur un questionnaire assez facile sur les classiques du cinéma français. Elisabeth a le choix entre La guerre d'Algérie et La Dream Team de Barcelone. En désespoir de cause elle opte pour la guerre d'Algérie mais ne fait qu'un. Beau tournoi quand même !

    Pascal marque les 1er points mais ça se passe ensuite très bien et je l'emporte 13 à 3.

    L'autre 1/2 finale oppose Christophe, Pierre (Rennes), Marie Christine (Trappes), Jocelyn (Rennes) et José (Orvault).

    Christophe sort 1er, suivi de Pierre et de José, toujours à l'arraché :-)

    Jeu décisif général à l'issu du 4 ALS et c'est Christophe qui reste à quai.

    Dans le FAF Pierre l'emporte assez tranquillement.

    Me voilà donc dans le FAF final contre Pierre. Ca s'annonce donc indécis.

    Je commence très bien et creuse assez vite l'écart. Léger flèchissement en milieu de partie mais je contiens la remontée de Pierre. Je conclus la partie par un 4 points au sujet de Wikipedia. Victoire 21 à 11.

    Une si belle journée ne pouvait se terminer que par un magnifique buffet dans la pelouse et sous un beau soleil.

    Bravo à la petite équipe d'Urou qui a fait un excellent travail. Nul doûte que les candidats à l'inscription seront encore plus nombreux lors de la prochaine édition.

    Et pour conclure, je suis très content de ma performance. Apparemment le style et les thèmes de Greg et d'Alex me conviennent très bien.

     


    5 commentaires
  • En mise-en-bouche au grand tournoi de Lyon avait lieu la veille le spécial Histoire organisé par Khorem et Vincent.

    30 passionnés s'étaent donnés rendez-vous.

    3 tours de 9PG et les 10 meilleurs se retrouvaient en 1/2 finale.

    Pour ma part, tournoi assez moyen. Je finis 3èmé, 2ème et 2ème. Un poil trop juste, à 2 points de la qualif.

    En finale Chritian (Nîmes), grand favori, s'impose facilement contre le très ecclectique Grégory (Valence).

    Tournoi sympathique, questionnaires nettement moins pointus que lors des précédents thèmatiques et une bonne journée malgrè une 12ème place décevante.

     

    Le lendemain, place au grand tournoi de Lyon.

    95 participants. 1 4ALS par écrit, 3 tours de 9 pg, 45 qualifiés pour 9 1/4 de finale, puis 2 1/2 finale et un face à face final.

    Comme d'habitude je commence par un médiocre 4ALS (2 thèmes choisis : les chaussure, les femmes politiques). Les séries de 9PG se passent plutot bien (1er, 2ème, 1er). Je finis 7ème des qualifs.

    Le boustrophédon décide de la répartition des 1/2 finales et n'est pas très clément. Je retrouve Pascal (Grenoble) qui ne m'a pas trop réussi ces derniers temps, Nicole (Grenoble), Michel (Suisse). Le 9 PG est très difficile. Je ne trouve rien et je commence à me décourager. Heureusement mes adversaires rament tout autant. Finalement il y a quelques éclairs dans ce brouillard et je sors quand même premier, suivi de Pascal et Michel. Aucun sujet ne m'inspire vraiment et je choisis Istanbul. Je dis Gelata au lieu de Galata et je dois me contenter de 2. Pascal est mieux inspiré en choisissant "les événements devant se dérouler en 2016". Il fait 3. Dommage j'aurais fait 4  :-( Michel assure 3 sur ""les particules élémentaires". Fin de mon tournoi. Pascal bat logiquement lors du FaF Michel.

    En 1/2 finale seul Frédéric sauve l'honneur des parisiens. Et encore il est repéché comme meilleur perdant :-) Il se bat bien, sort devant Karim et Gregory, fait 3 aux 4ALS. Mais ses 2 adversaires réussissent 4 ! Pfff... injouable. Karim bat largement Gregory ... et retrouve Khorem pour une finale royale.

    FaF en 21. Karim se détache rapidement et conserve son avance jusqu'au bout. Logique victoire du meilleur joueur de la journée.

    Copieux pot d'adieu.

    Encore un tournoi parfaitement réussi avec des questions pour "djeuns" de Matthieu entre autre.

    Pour ma part, je finis 19ème. Décevant alors que j'ai plutôt bien joué. Mais ce genre de tournoi se joue à tellement peu de chose...


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique