• Après une petite pause d'une semaine, ma saison 2012 reprend à Saran, dans la banlieue d'Orléans. Par la qualité de son accueil, de ses questionnaires et par le sourire de Cécile, c'est un des plus agréables du circuit.

    50 candidats. 10 poules de 5 dont sont extraits les 2 meilleurs aux 4 ALS. 4 1/2 finales à 5. Les 4 vainqueurs se retrouvent en partie complète. Plus une partie de consolante pour chacun des éliminés du 1er tour.

    La 1ère phase est toujours très "casse gueule" avec, traditionnellement, son lot de bons joueurs restant sur la carreau. Elle m'oppose notamment à José, toujours remonté à bloc. Je me laisse surprendre aux 9PG par un joueur local dont j'ai oublié le prénom. J'assure quand même la 2ème place, suivi de José. Un 3 aux 4ALS suffit à assurer ma place en 1/2 finale tandis que José s'extrait dans la douleur d'un jeu décisif.

    Retour de la pause de midi pour constater que le tirage au sort a été très, très lourd. Je retrouve en 1/2 finale Pierre Delais (Rennes), Jean-Noël, Christophe et Laurent (Paris). Bref, 4 vainqueurs potentiels. La moindre erreur sera fatale. Je démarre le 9 PG sur les chapeaux de roue et réussit à sortir sans trop de problèmes en tête. Derrière ça ferraille dur et Jean-Noël, puis Pierre finissent par me rejoindre. Le 4ALS "personnalités dont le nom commence par Z" me semble sympathique. Je ne suis pas très brillant et fini avec un médiocre 2. Heureusement Jean-Noël se plante en beauté. Je me retrouve pour le FaF contre Pierre. Ca se passe très bien. Bonnes inspirations et le soupçon de réussite indispensable. Je gagne assez largement 12 à 2.

    La finale m'oppose à Gérard Chanudet (Montluçon), Dominique Rauch (Poitiers) et Françoise (Veretz). Je ne fais pas mon meilleur 9 PG mais j'assure quand même la 2ème place derrière Gérard et devant Dominique. Gérard, en bon géographe, assure un brillant 4 sur le thème de la Franche Comté. J'assure un 3 avec les personnalités à double initiale "M M". Dominique ne fait pas mieux que 1. Me revoilà donc une nouvelle fois en finale à Saran dans un FaF limité à 15 faute de temps. Le début de match est serré. Gérard est coriace et nous sommes à 8 partout. Tournant du match ? Gérard fait une grosse erreur, dans son domaine de prédilection pourtant, et répond "Guinée portugaise" au lieu de "Guinée Bissau". 10 à 8 pour moi. Une très bonne inspiration sur un homme pendu en 1962 : Eichman. 14 à 8 pour moi. Sur la question suivante Gérard me laisse la main sur une question musique. Chanteuse morte en 1975 et ayant chanté l'amour ? Je tente Oum Kalsoum. Bonne pioche.

    2ème victoire à Saran après 2 finales perdues d'un souffle. C'est un de mes tournois fétiches.

    Encore un tournoi très réussi. Bravo aux saranais. Tout juste pourra-t-on leur suggérer de limiter le nombre de questions pour les consolantes. Histoire d'éviter 1 ou 2 parties interminables.

     


    votre commentaire
  • Tournoi de proximité en ce 1er Avril à La Rochette.

    51 participants, 2 tours de 9pg à l'issue desquels sont conservés 40 joueurs. 8 poules de 5 pour ne garder que les 2 meilleurs aux 4ALS. Puis 4 1/2 finales complètes à 4 et enfin une finale à 4. Bref, formule à rallonge.

    Outre la cohorte parisienne, pas mal de clubs représentés dont Saran, Villeneuve le Comte, etc. Et un illustre visiteur : Korem.

    Le 1er 9PG est assez poussif. Julien Jean le survole. Je me réveille juste à temps pour terminer 2ème. Le 2ème 9PG est plus tranquille. 1ère formalité remplie.

    Place aux 1/4 de finales. Je sors rapidement des 9PG. Les thèmes des 4 ALS sont particulièrement repoussants. Aussi j'opte pour le thème mystère, facétieuse initiative en ce 1er Avril. Hélas, les expressions avec Maître s'avèrent particulièrement retorses et je fais un petit 2. La suite s'annonce délicate. Heureusement un de mes concurrents patauge encore plus que moi sur la céramique et ne fait qu'un. Ouf.

    En 1/2 finale je retrouve Dominique Jacob, mon malheureux adversaire en finale à Troyes, Laurent Aubry et Jacques Dion, les parisiens.

    J'assure sans trop de problème la 1ère place aux 9PG, suivi de Laurent et de Dominique. Un thème m'inspire particulièrement dans les 4 ALS : "L'empire romain au 1er siècle". Pas de pièges et je fais 4 sans problème. Je retrouve au FaF Dominique. Ca démarre mal. Un indice qui arrive au mauvais moment et une question pas trop difficile à 4 et me voilà mené 7 à 0.Grace notamment à Echidna je remonte et mène 9 à 7. Nouvelle question facile à 4 et Dominique repasse devant. 11 à 9. Tout va se jouer sur une question géographie. On cherche un sommet de plus de 6000 m d'Amérique du Sud, point le plus éloigné du centre de la Terre. Je tente l'Aconcagua. Mal joué. Pour être éloigné du centre de la Terre, ça doit plutôt être du côté de l'équateur. Dominique récupère mon erreur et donne la bonne réponse : le Chimborazo. Ca faisait plusieurs tournois que je passais de justesse. La roue tourne...

    La finale oppose Korem, Dominique et 2 parisiens : Michèle et Jean-Noël.

    Michèle ne passe pas le 9PG et Dominique s'arrête aux 4ALS après un thème mystère particulièrement retors.

    En finale Jean-Noël ne peut rien face à un Korem des grands jours. Il se prend une déculottée 21 à 2.  Ce qui n'enlève rien à sa brillante prestation.

    59ème victoire de Korem qui est difficilement jouable quand il est dans cette forme.

    Pour ma part, comme depuis quelques années à La Rochette, un léger manque de réussite me bloque aux portes de la finale. Mais je suis assez content de ma prestation.

     


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, tournoi "exotique" dans la banlieue de Verdun.

    Dugny est un "petit" club où les membres sont bien loin de l'esprit de compétition de mise chez les habitués des tournois. Donc louable investissement des organisateurs mais quelques petites imperfections inhérentes à ce genre de clubs : questionnaires imprécis (style où a eu lieu la bataile d'Hernani), mal bornés (surtout concernant les expressions), lecteurs pas toujours attentifs au buzzer.

    30 ou 31 participants, essentiellement venant des clubs voisins. 7 poules de 4 ou 5 joueurs. 2 1/2 finales à 5 et un FaF en 15 points entre les 2 vainqueurs.

    Ma poule m'oppose à des joueurs de Rimogne. Je sors rapidement du 9PG. Le 4ALS sur la guerre de Troie est très facile (Ménélas à 4 !) et mon adversaire au FaF ne résiste pas longtemps.

    En 1/2 finale je retrouve des joueurs locaux ainsi que Georges F, globe-trotter des tournois QPUC. 9PG tranquilles. Le 4 ALS sur les inventions et inventeurs commence mal. Qui a inventé le dentier ? les étrusques Lle déodorant ? les égyptiens. Heureusement la suite est plus classique et je fais 4 sur le fil. Je retrouve Georges au FaF et gagne sans trop de problème 12 à 4.

    En finale je retrouve une adversaire de Montigny dont j'ai oublié le nom, désolé. Ca commence poussivement. Nous ne trouvons pas M.D'anthès qui a tué en duel Pouchkine ou la chocolatière. Heureusement je finis par décoller et je gagne facilement 15 à 0.

    Remise des prix avec dernier roman dédicacé par une écrivaine locale, superbe corbeille de fruit. 26ème victoire en tournoi, pas la plus glorieuse...


    1 commentaire
  • La finale

    La finale ... sans les mains !

    Retour à Troyes après avoir "séché" l'édition précédente. Bonne surprise : le tournoi n'a pas lieu dans la grande salle habituelle mais dans une petite salle annexe. Largement suffisant pour les 45 participants et nettement mieux au niveau acoustique. De plus les lecteurs et machinistes sont plus près de l'action et évitent les problèmes récurrents de lecteur ne s'arrêtant pas au buzzer.

    Enfin les questionnaires sont de bien meilleures qualités que les années précédentes.

    45 participants, 2 tours de 9 PG pour en garder 25. 5 1/2 finales dont les vainqueurs se retrouvent en finale formule Master.

    Le plateau est nettement moins relevé qu'à Nîmes et Montpellier. Les habituels parisiens, quelques dijonnais et Marie Christine (Trappes) forment le peloton des favoris.

    Les 2 tours de 9 pg sont une formalité rapidement expédiée.

    Tirage des 1/2 finales ... et mauvaise pioche. Je retrouve notament Jean-Noël, récent 3ème à Montpellier et redoutable dans un bon jour et Marie-Christine, ex-présidente de Trappes toujours difficile à battre. Je sors en tête sans trop peiner, suivi de Marie-Christine et Jean-Noël. J'assure 3 sur "le loup dans tous ses états", Marie-Christine également. Je m'attends au jeu décisif général mais Jean-Noël a le bon goût de merdouiller son 4ALS sur Nice. 1 point et exit. Face à face contre Marie-Christine. Je démarre fort et je me détache 10 à 2. Mais Marie-Christine remonte bien grace à l'agapanthe et, plus surprenant, à Jack Brabham. 10 à 9. Marie-Christine a la main sur la question géographie. Elle hésite longuement sur la tactique à tenir, décide de rester classique en prenant la main. Mauvaise prioche. L'indice évident arrive dans ma zone. Victoire 13 à 9. J'ai eu chaud.

    Laurent, tenant du titre éliminé, est la principale surprise des 1/2 finales.

    Je retrouve en finale Dominique Jacob (Dijon), François Litard (Vignoux), et 2 autres joueurs dont j'ai oublié le nom. Je sors 1er du 9pg de justesse. Retour à zéro pour les autres. Dominique me rejoint, suivi de François. Je fais un correct 3 sur les Femmes du Moyen Age (impossible de retrouver cette sacrée Radegonde). Dominique fait un tranquille 4 sur "l'orange". Tout dépend de la prestation de François sur "la médecine par les plantes". Bon, là, il prend le bouillon. Fin du tournoi sur une belle 3ème place. Le face à face avec Dominique est serré jusqu'à 12 partout. Une grosse erreur de mon adversaire qui confond Janis Joplin et Joan Baez et je me détache. Victoire finale 22 à 12. Je gagne une bouteille de champagne et un dictionnaire de philosophie. Faudra que j'achète de l'aspirine si j'abuse de l'un ou de l'autre !

    Le traditionnel pot de l'amitié clôture ce sympathique tournoi. Evidemment, rien à voir avec les musts du circuit comme Paris, Lyon, etc. mais en gros progrès et toujours convivial.

     


    votre commentaire
  • Après Nîmes, tous les QPUCistes se déplacent de quelques dizaines de kilomètres : Montpellier.

    Le tournoi réunit 70 candidats avec encore une fois un plateau extrêmement relevé. 3 9pg + 1 4ALS "oral" permettront de sélectionner 45 1/4 de finalistes. Les 9 vainqueurs + 1 repêché en 1/2 finale. Les 2 vainqueurs en 1/2 finale.

    Pas de problème pour mes séries de 9pg. Je m'adapte comme je peux à la nouvelle version du matériel mais je gagne mes 3 séries. Comme d'habitude je me plante sur le 4 ALS "oral" et je fais un faiblard 2. D'autres tombent sur des questionnaires assez faciles et font 4. Bref, comme d'hab, je suis éjecté de ma place de tête de série sur cette dernière épreuve.

    Place aux 1/4 de finales face à de vieilles connaissances : Christophe, collègue parisien, Prisca, Bernard Bourrey. Pas de souci pour les 9 pg, je sors en tête. Le questionnaire sur les animaux fouisseurs devrait m'inspirer mais je fais ma confusion habituelle entre spalax et betongie et le bandicoot ne me revient. Jeu décisif contre Prisca dont je me sorts ! Ouf. Le FAF contre Christophe se déroule très bien. Je l'emporte sans trop peiner 14 à 6 en finissant sur Catherine Plewinski qui a eu le bon goût de sévir quelques années à Abbeville.

    Dans la 1ère 1/2 finale je retrouve, excusez du peu, G.Carel, Christian, Khorem et T.Lacroix de Montpellier. G.Carel survole le 9PG. J'arrive à assurer une bonne 2ème place et Christian souffle la 3ème place à Khorem. Toujours une surprise de le voir rester à quai lors de cette phase. Je fais un chaotique 3 sur les reliques dans la religion catholique. Ca suffit pour passer car Christian ne fait pas mieux que 2 sur le judo. Me voilà face à G.Carel, dans son style habituel tout en souffrance. Ca se passe impeccablement. Je suis très content de retrouver les Hélliades et de piquer La lettre écarlate à G.Carel à 4 points. Sur ce coup-là il n'y a pas que la lettre qui est écarlate ;-) Bref belle victoire 12 à 2.

    En finale je retrouve le tenant du titre, Pascal, à qui un changement de règlement permet de se représenter. Bon là, je suis beaucoup moins inspiré. Je fais 3 ou 4 petites bêtises qui coutent cher face à un adversaire qui n'en fait pas. 5 ou 6 point bêtement donnés et voilà comment on perd 21 à 11.

    Belle 2ème place finale quand même dans un tournoi très relevé.

    Encore un bien beau tournoi où la qualité de l'accueil le dispute à celle de l'organisation. Merci à nos amis montpelliérains.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique