• La cérémonie des Buzzers d'Or

    La cérémonie des Buzzers d'Or

    Le trophée tant convoité

    Les votes sont désormais clos et les Buzzers d'or ont donc rendu leur verdict. Le palmarès a été dévoilé au cours d'une modeste et sobre cérémonie organisée dans un placard généreusement prêté par la Mairie de Paris. Ben oui. Tout le budget culturel est parti à subventionner les associations où ont été replacés les copains suite aux déroutes électorales et surtout à payer le mini-bar de Johnny lors de son hommage aux victimes des attentats.

     

    Un petit mot pour remercier les 28 votants qui ont consacré quelques minutes de leur précieux temps à ce petit délire. Je suis toujours surpris de l'écho de mon modeste blog.

     

     Dans la catégorie « révélation », c'est le jeune Sébastien qui l'emporte logiquement. Une belle victoire ainsi que de nombreuses places d'honneur dans de gros tournois ont été saluées par l'ensemble des votants. Belle 2ème place pour la parisienne Elodie qui a accumulé les places sur le podium tout au long de la saison.. La 1ère victoire de Grégory a été également soulignée, comme celle de Gilbert, de Thibaut et la montée en puissance de Christophe. A titre personnel j'avais voté pour ma collègue parisienne mais le résultat est logique.

     

    Dans la catégorie « tournoi préféré » les nouveaux venus ont fait la loi. Urou-et-Crennes l'emporte haut la main. Il est vrai qu'il n'y a vraiment pas grand chose à lui reprocher. Bravo à toute l'équipe du club, réduite mais diablement efficace. Suivent Grenoble et Vienne, également tournoi récent. Deux voix pour Paris, aucune pour Lyon... C''est là que je ne partage pas le vote des participants même si je le comprends, tout dépendant des critères essentiels avec lesquels on juge un tournoi.. Quelles que soient les qualités de l'organisation rien ne vaut pour moi un plateau avec la quasi-totalité des meilleurs joueurs de France, comme Paris, Lyon, Grenoble et Vienne. Mais tout cela est subjectif et personnel. J'avais voté pour Vienne, tournoi où je m'amuse vraiment le plus à affronter toute la journée pléiade de cadors.

     

    Dans la catégorie reine, c'est un triomphe pour le labarthais Jacques. Foin de costume de clown à la Messi ou de coupe de cheveux grotesque à la Pogba. Le champion est venu chercher son trophée dans un costume, sobre, chic et élégant. Comme toujours. Belle deuxième place de Pascal auteur d'une remarquable saison. Quelques voix ont salué les immenses champions Karim, Khorem et Grégory. Un visiteur est venu, a voté pour Christophe tout en désintéressant complètement des 2 autres votes. Qui cela peut-il être ???? Personnellement j'avais évidemment voté pour Jacques .

     

    Privilège de l'organisateur, je me suis réservé l'attribution de 2 prix.

     

    Tout d'abord le Buzzer « coup de cœur du jury ». Il a été attribué conjointement à Christine et Francine (présidentes de St-Malo et de St-Omer) qui ont maintenu leurs tournois dans des circonstances douloureuses. Un grand merci à elles. Je critique, je râle (surtout quand j'ai perdu) mais je n'oublie jamais la somme de travail bénévole que représente l'organisation d'un tournoi.

     

    Et enfin le prix d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Généralement c'est mauvais signe. On l'attribue à ces acteurs ou chanteurs dont on sent qu'ils n'en ont plus pour longtemps et qu'on a jusqu'alors oublié des palmarès car souvent trop populaires. J'espère qu'il en sera autrement cette fois ! Donc j'ai décidé d'attribuer le Bandard d'honneur à un joueur ayant plus de 30 tournois à son palmarès, toujours redoutable malgré le temps qui passe et surtout infatigable rédacteur de questionnaires. S'il avait touché 1 centime pour chaque question rédigée il coulerait sans doute une retraite dorée sur un yacht entouré de sublimes mannequins russes. Ah, on me dit que c'est déjà le cas grâce à l 'argent détourné dans la caisse de l' ASPTT. Le Bandard d'honneur a donc été attribué à l’éternel Jean-Paul Faudon. A ces mots ses voisins ont réveillé le vénérable récipiendaire endormi depuis longtemps et l'ont aidé à trottiner jusqu'à l'estrade où il a péniblement lu un discours de remerciement dans lequel il s'inquiétait de la santé de Pauline Carton. On rassure Jean-Paul : elle se souffre plus de son arthrose.

     

    La cérémonie s'est terminée sur un vin d'honneur où les participants se sont partagés un cubi de rouge, plutôt rougeâtre d'ailleurs, d'origine inconnue et quelques « tuc » à peine périmés.

     

    Vu le succès de cette édition, j'essaierai d'organiser une nouvelle cérémonie l'année prochaine en fonction des suggestions qui me seront faites. Avec de nouvelles catégories, pourquoi pas un vote à la « ballon d'or ». Une liste de nominés auxquels on attribue des points de 10 à 1. Faut voir si j'arrive à mettre ça en place sur ce blog. Le tout en restant amusant, pas sérieux et simple.


  • Commentaires

    1
    Sam.Desmanges
    Lundi 8 Février 2016 à 20:51

    Cérémonie à renouveler, évidemment ! Me suis bien marré à la lecture du CR de la remise des prix. Je crois que surtout que la victoire d'Urou dans la catégorie "Meilleur tournoi" tient au fait qu'une bonne part des votants avait de près ou de loin quelque chose à voir avec les organisateurs du tournoi en question. ;) À l'année prochaine pour les Buzzer d'Or, le retour !

    2
    Lundi 8 Février 2016 à 21:22

    Hum, Hum, on voterait donc aux Buzzers d'or comme à l'Eurovision ? Vote géo-politique ?

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mercredi 10 Février 2016 à 17:28

    Bien rigolé aussi, spécialement sur le passage concernant Jean-Paul.

    Merci pour cette idée sympa en tout cas.

    On attend la remise des prix lors du tournoi 2016. :)

    4
    Sylvia from Clères
    Jeudi 11 Février 2016 à 16:18

    très sympas ces buzzers d'or ! :D

    je n'oublierai pas de voter l'an prochain :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :