• Tournoi de La Rochette Melun - 1er Avril 2012

    Tournoi de proximité en ce 1er Avril à La Rochette.

    51 participants, 2 tours de 9pg à l'issue desquels sont conservés 40 joueurs. 8 poules de 5 pour ne garder que les 2 meilleurs aux 4ALS. Puis 4 1/2 finales complètes à 4 et enfin une finale à 4. Bref, formule à rallonge.

    Outre la cohorte parisienne, pas mal de clubs représentés dont Saran, Villeneuve le Comte, etc. Et un illustre visiteur : Korem.

    Le 1er 9PG est assez poussif. Julien Jean le survole. Je me réveille juste à temps pour terminer 2ème. Le 2ème 9PG est plus tranquille. 1ère formalité remplie.

    Place aux 1/4 de finales. Je sors rapidement des 9PG. Les thèmes des 4 ALS sont particulièrement repoussants. Aussi j'opte pour le thème mystère, facétieuse initiative en ce 1er Avril. Hélas, les expressions avec Maître s'avèrent particulièrement retorses et je fais un petit 2. La suite s'annonce délicate. Heureusement un de mes concurrents patauge encore plus que moi sur la céramique et ne fait qu'un. Ouf.

    En 1/2 finale je retrouve Dominique Jacob, mon malheureux adversaire en finale à Troyes, Laurent Aubry et Jacques Dion, les parisiens.

    J'assure sans trop de problème la 1ère place aux 9PG, suivi de Laurent et de Dominique. Un thème m'inspire particulièrement dans les 4 ALS : "L'empire romain au 1er siècle". Pas de pièges et je fais 4 sans problème. Je retrouve au FaF Dominique. Ca démarre mal. Un indice qui arrive au mauvais moment et une question pas trop difficile à 4 et me voilà mené 7 à 0.Grace notamment à Echidna je remonte et mène 9 à 7. Nouvelle question facile à 4 et Dominique repasse devant. 11 à 9. Tout va se jouer sur une question géographie. On cherche un sommet de plus de 6000 m d'Amérique du Sud, point le plus éloigné du centre de la Terre. Je tente l'Aconcagua. Mal joué. Pour être éloigné du centre de la Terre, ça doit plutôt être du côté de l'équateur. Dominique récupère mon erreur et donne la bonne réponse : le Chimborazo. Ca faisait plusieurs tournois que je passais de justesse. La roue tourne...

    La finale oppose Korem, Dominique et 2 parisiens : Michèle et Jean-Noël.

    Michèle ne passe pas le 9PG et Dominique s'arrête aux 4ALS après un thème mystère particulièrement retors.

    En finale Jean-Noël ne peut rien face à un Korem des grands jours. Il se prend une déculottée 21 à 2.  Ce qui n'enlève rien à sa brillante prestation.

    59ème victoire de Korem qui est difficilement jouable quand il est dans cette forme.

    Pour ma part, comme depuis quelques années à La Rochette, un léger manque de réussite me bloque aux portes de la finale. Mais je suis assez content de ma prestation.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :