•  Cette année, pour son spécial, Dominique avait opté pour un thème qui lui est cher : Affreux, Sale et méchant. Plutôt que de thème on parlera d’état d’esprit. Les questions seront abordées sous un angle particulier, d’une façon souvent plus « rude » qu’habituellement. 38 candidats ne se sont pas laissés effrayer et ils ne le regretteront car on s’amusera beaucoup et on abordera des thèmes inhabituels.

    La formule est devenue plus classique : 3 9pg, un 8 ALS. On garde les 25 meilleurs pour 5 ½ finales et une finale à 5.

    Mon 1er 9PG est abordable et je le gagne sans trop forcer.

    Dans le 2ème je retrouve Jérôme.  Il me manque quelques hectolitres d’adrénaline pour espérer pouvoir rivaliser avec lui mais j’assure la 2ème place.

    Dans le 3ème 9PG je retrouve notamment le bondissant José. Et je fais un festival d’erreurs.. Je ressuscite cet animal disparu depuis longtemps : la canarde. J’invente la Poison qui a contribué à l’affaire des Voisins, lointain cousin de la Voisin de l’Affaire des Poisons… Bref, alors que je devais tranquillement gagner, je reste scotché à 7 points.

    Heureusement le thème des 8 ALS me permet de me rattraper. Je fais un excellent 16/22 sur les supplices dans la mythologie.

    Fin des qualifs à la 5ème place, tête de série… et j’hérite de la poule la plus relevée L 

    Face à moi Christian (Nîmes), Nicolas (Lyon), Pierre (Paris) et Christian (Champs).

    Alors qu’habituellement j’arrive à hausser mon niveau de jeu dès que ça devient « sérieux » je reste cette fois-ci dans mon ronron matinal. Je me réveille bien trop tardivement pour empêcher Christian de sortir en 1er mais suffisamment pour obtenir la 2ème place. Les 3 autres sont au coude à coude et c’est d’extrême justesse que Nicolas se qualifie.

    Christian fait un brillant 4 sur Daesh.

    Parcours très chaotique sur « L’inceste » mais je fais 3 sur le fil. Nicolas fait également 3 et nous nous retrouvant en jeu décisif. Je marque le 1er point, prend un risque sur le 2ème .. mais perd. Sur la question décisive Nicolas me devance d’un souffle… Fin du tournoi à la 11ème place.

    Le jeune lyonnais bat son ainé nîmois et rejoint en finale Jérôme, Khorem, Frédéric .. et Jérémie qui a saisi sa chance dans la poule la moins relevée.

    Jérôme et Khorem sortent. C’est encore très serré mais une nouvelle fois Nicolas s’en sort.

    Khorem sort au jeu décisif Jérôme et retrouve au FAF Nicolas.

    C’est serré mais le jeune padawan place un sprint final qui laisse sur place le glorieux ancien.

    Bilan du tournoi :

     

    • La formule est devenue plus classique et plus logique. Tout le monde joue beaucoup. Donc rien à redire si ce n’est la durée. Fin à 19h30 c’est trop long. 18h30 devrait être un maximum pour les tournois.

    • Lots très originaux : un slip amoureusement confectionné par Dominqiue puisque nous n’avons pas pu récupérer le slip fétiche de Madar, cette ancienne gloire du PSG au style unique… et heureusement…, un Psy exhibitionniste, chef d’œuvre de l’artisanat thaïlandais.

    • Questionnaires évidemment particuliers mais impeccablement rédigés, dosés, sans erreur.

    • Pas de problème de machinistes, de lecteurs, d’arbitrages.

    • De plus, salle très correcte et bonne sono.

    • Donc un tournoi très réussi. Bravo à Dominique qui a bichonné tout ça.

     

    Bilan personnel :

     

    • Un tournoi de reprise.

    • Gros manque de gnac. Pas mal d’erreur.

    • Mais finalement ça se joue à pas grand-chose… Si la roulette du jeu décisif tombe de mon côté….

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique