• Vienne - 24 Novembre 2018

    Vienne est toujours un tournoi que je fais avec le même plaisir. Ne serait-ce que pour revoir toute l'équipe de ce club avec à sa tête l'inégalable Jean-Paul. C'est aussi l'occasion de revoir des gens que j'apprécie beaucoup et que je n'ai que rarement l'occasion de croiser, les amis Andréa et Bernard notamment.

     

    Comme toujours, le tournoi a fait le plein en 1 mois (80 places !) et quasiment tout ce qui se fait de mieux dans le petit monde QPUC est présent. Et 2 petits nouveaux parisiens : Elodie et Erwan.

     

    Formule classique et toujours aussi excitante. 8 9PG (12, 11, 10 points). Le 1er va directement en finalement. Pour les 20 suivants, 4 ½ finales. Et finale à 5.

     

    Mes 9 PG du matin se passent bien. Un peu de mal sur le 1er, on ne se refait pas. Mais 1 2ème place et 3 1ère.

    L'après-midi est beaucoup plus difficile. Je termine péniblement 3ème des 2 poules quasiment les plus faciles sur le papier. Mais ça fait partie du charme de ce tournoi, ces candidats qui jouent à fond leur chance toute la journée et se subliment sur une partie.

     

    Fin des qualifs à une correcte 8ème place avec 91 points sur 96. Le cut était assez haut (85).

     

    Grégory est comme d'habitude le brillant 1er.

     

    Le boustrophédon me réserve une poule relevée (mais elles le sont toutes plus ou moins) : Christophe, Karim qui n'a pas trop forcé en qualif, Tony et Claudine.

     

    Karim hausse son niveau de jeu et sort largement 1er. Derrière ça ferraille dur. 1 ou 2 hésitations de ma part et Christophe sort 2ème. J'arrache la 3ème.

     

    Karim fait un petit 2 sur un questionnaire piégeux qui, en théorie, aurait du lui convenir (les mots de 6 lettres commençant par O).

    Christophe assure 3 sur quelque chose de plus abordable (Marc et Jean-Marc célèbres)

    Il me reste « autour de Mai 68 » et « les écrivains médecin ». Je ne connais pas bien Mai 68 et la littérature est un des thèmes où je ne suis pas trop mauvais. Donc le choix est vite fait.

    Tranquille jusqu'à 3 mais je suis plutôt content de retrouver l'écrivain brestois auteur des « Immémoriaux » : Victor Segalen.

    Karim étant fort marri, je retrouve Christophe au FAF.

    Ca commence par un gros piège sur un cinéaste noble avec je ne sais plus quelle relation à l'Allemagne. Je tente Von Trotta. J'aurais été assez fier de moi mais en fait il ne s'agit « que » de Visconti. Le reste se passe mieux. J'ai 2 ou 3 réponses que Christophe n'a pas et je gagne logiquement 14/6.

     

    La finale m'oppose à Grégory, Khorem, Pascal et Bernard.

     

    Dans ce genre de 9 PG il faut vraiment être au top et c'est là que je constate que je manque d'entraînement. Plus l'habitude d'anticiper ou de buzzer sur l'indice donné par le lecteur. De plus pas de réussite sur une reprise de main qui ne me revient pas alors qu'elle m'aurait permis de sortir. Grégory et Khorem sortent. Question décisive. Quel nom a pris en 1914 Saint-Pétersbourg. Du temps de ma splendeur j'aurais anticipé sur le 1914 ou, au moins, buzzé sur le début de Saint. Je n'ai plus ces automatismes et doit donc laisser Bernard se qualifier.

    Fin du tournoi à une très bonne 4ème ou 5ème place. Et on se sauve pour ne pas rater notre train sans assister à la nouvelle victoire de Khorem.

     

    Bilan du tournoi

     

    Comme toujours accueil parfait. Toute la journée se passe dans la convivialité.

    Aucun souci de machiniste, de lecteur ou d'arbitrage.

    La formule est toujours aussi formidable.

    Un magnum de vin comme lot. Parfait.

    Les questionnaires sont toujours aussi nickel. Pas d'erreur, pas de doublon, Quelques pièges ou questions amusantes. Évidemment c'est très classique (c'est voulu).

    Je pourrais juste reprocher 1 questionnaire vraiment trop difficile où seules les questions à 1 point étaient trouvables. Il a fallu attendre la fin du questionnaire où les rédacteurs mettent du plus abordable pour décoller. Et un 4ALS pas très bien foutu et qui a été fatal à Karim.

    Mais quel plaisir de ferrailler toute la journée dans des parties d'un tel niveau.

    Nul doute que Vienne fera le plein aussi rapidement l'année prochaine.

     

    Bilan personnel

     

    Très content de mon tournoi.

    J'ai fait des 9 PG très corrects toute la journée sans gros trou comme l'année passée.

    J'ai fait un excellent 4 ALS et je n'ai laissé aucune chance à Christophe au FAF.

    Comme déjà dit, j'ai payé mon indépendance, le manque d'entraînement en club, lors du 9PG de finale.


  • Commentaires

    1
    donfo
    Mardi 27 Novembre à 09:07

    Merci Hugues pour tes propos laudateurs.

    Tu as fais fort en finale en répondant  immédiatement Nobel de la paix 1901.....F.Passy , au lieu de Dunant ! Tu connais la maison ...

    Le 4als sur les mots en O, a réussi à Pascal qui a fait 3 contre 2 à Francis sur mai 68.(donc peut-être pas si mal foutu ) Karim était  cependant de ton avis .

    Equilibrer  à la difficulté près les 4 als disputés par de si grands champions, c'est capital , et je prends beaucoup de temps pour les comparer

    Toujours un plaisir de te lire, avec ton expérience tu sais de quoi tu parles, c'est précieux pour les organisateurs.

    Bonne fin d'année

    JP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :