• Accueil

    Faut voir....

    Ce blog est comme moi. Pas dans une forme olympique mais pas complètement mort :-) Donc compte-rendus au rythme de mes envies, sans grande visibilité et au gré de mes humeurs.

  •  Retour à Isques après 3 ans d’absence pour un tournoi « minimal ». Ca commence à 13h30 pour se terminer à 18h avec seulement 24 participants. Et forcément formule assez sèche : 5 parties, les 5 1er en finale. Partie de classement pour les autres.

     

    Dans ma partie, 4 nordistes.

     Je sors rapidement du 9 pg, suivi de Gilbert.F et d’une dame dont j’ai oublié le prénom (désolé).

     Je prends aux 4ALS les Marcel célèbres. Je rate Marcel Dalio (faudra que je révise pour Vienne !) mais je fais quand même 4. Les questionnaires sont simples et mes 2 adversaires font 4 également.

     Jeu décisif dont je me sors à la rapidité.

     Je joue dans la 4ème partie. J’ai donc pu assister aux 3 parties précédentes et j’ai pu constater qu’en 3 FAF, donc environ 30 questions, je n’en aurai trouvé aucune à 4 points !!! J’y reviendrai dans le bilan. Je décide donc de jouer tactique et laisse la plupart du temps la main à Gilbert. Ca paye. Ca plus quelques erreurs de mon adversaire et je gagne 12/4.

      

    Place à la finale. Pas le meilleur 9 PG de ma carrière mais suffisant pour sortir 2ème derrière Christophe et devant Tristan.

     Christophe fait 3 aux 4 ALS.

     J’ai un thème qui devrait me convenir, « les surnoms des équipes sportives », mais ça se passe très mal. Dès la 1ère question on demande le surnom de l’équipe de rugby de Nouvelle-Zélande. Le rédacteur attendait les All-Blacks, je réponds les kiwis. Gros flottement. Oui, puis non… On perd des secondes précieuses qui me coûteront quelques questions qui m’auraient permis de boucler un second tour, comme mes petits camarades. Je reste à 2.

     Bon, la réponse est litigieuse car le surnom de kiwi est aussi largement utilisé dans les commentaires sportifs mais surtout, comme le rédacteur n’a pas précisé si c’était rugby à 13 ou 15 et que c’est officiellement le surnom de l’équipe à 13, ma contestation était recevable. Mais, bon, je m’en fous. Je connais d’autres petits camarades parisiens qui auraient fait un foin d’enfer dans ce type de cas.

     Je laisse donc Christophe battre Tristan au FAF.

     

    Bilan du tournoi

     

    Rien à redire sur l’accueil, la convivialité

     Lecteurs et machinistes très corrects

     Lots symboliques mais une coupe

     Formule mimimum mais, compte-tenus des horaires, difficile de faire mieux. Ca serait sympa de s’arranger pour les gens jouent un peu plus.

     Les questionnaires sont correctement rédigés. Pas d’erreur, pas de doublon. C’est assez varié

     2 remarques :

     

    • Ca manque d’indice dans la zone des 4 au FAF. Normalement il doit y avoir un indice très difficile. Là, il n’y a rien. C’est donc très difficile de trouver à 4 points à moins de répondre au pif. Le rédacteur devrait systématiquement se poser la question : quel est l’indice dans ma zone des 4 points ?

    • Les 4 ALS sont simples et peu sélectifs. Tout le monde fait 4 dans ma série. Pas normal. Le fait d’avoir mis la tempo la plus longue aide à ça également.

     

    En conclusion, tournoi très correct.

      

    Bilan personnel

     

    • Pas dans une forme éblouissante mais niveau de jeu correct

    • Bon, comme d’habitude, manque de réussite au moment crucial…

     


    2 commentaires
  •  Coucou me revoilou.

     J’ai reçu des centaines de lettres d’admirateurs me demandant de revenir. Certains m’envoyaient même leur culotte ou leur caleçon (oui, je suis tout terrain). Les cheminots ont fait 3 mois de grève pour protester contre mon départ. Car on ne me fera pas croire que ces nantis millionnaires aux centaines de jours de congés s’apercevront de la petite ponction de quelques milliers d’€ et de quelques dizaines de jours de congés que veut leur imposer le gouvernement et que cela motive leur mouvement social. Amis gauchistes, c’est du second degré bien sûr ! Tous les jours des femmes m’attendaient en bas de chez moi et se jetaient sur moi en suppliant « Bandard, reviens. Et puisque tu y es, féconde moi ! ».

     Pour assurer la paix sociale du pays, je m’arrache donc à ma retraite où, seul dans les bois, je devais disputer ma pitance faite de baies sauvages et de racines déterrées aux ours et aux renards…

     J’arrête 5 minutes la tisane améliorée et le rhum arrangé. Plus prosaïquement, ma grosse pause m’a fait énormément de bien et j’ai constaté lors du tournoi du Mans, en Mai, que j’avais du plaisir à jouer. Donc petite tournée automnale et ce blog sort de sa léthargie.

     Cambrai doit battre son record d’affluence avec 60 participants. Et un très beau plateau avec toute la jeune garde parisienne, Christophe S. et la crème nordiste, plus nos amis belges avides de venger les Diables Rouges.

     La formule n’a pas changé. 2 parties complètes. On ne garde que les 10 meilleurs pour 2 ½ finales. Et FAF entre les 2 vainqueurs.

     Le barème a été revu et est plus juste. Finie la prime énorme à la victoire. On tient compte de l’ordre de sortie des 9PG, du score aux 4ALS.

     1ère poule relevée avec Jean-Marie M, Patricia, Laurent D. Je ne sais pas trop où j’en suis après cette longue inactivité. Finalement je sors facilement 1er du 9PG, suivi de Patricia et Jean-Marie.

     Je choisis les Georges célèbres et fais 4 en retrouvant Georges Fillioud. Et oui, c’était au temps où je votais pour la 1ère fois et où je croyais à la gauche pure et vertueuse tandis que la droite était mauvaise et corrompue…

     FAF contre Jean-Marie. Manque de compétition et je rate une 1ère question que connaissais pourtant (philosophe né à Stagire : Aristote). Heureusement la suite est meilleure avec notamment le signe de Köplik qui me permet de trouver la rougeole. Je gagne 12/6.

     2ème série où je retrouve Erwan qui m’avait battu en finale ici même il y a 3 ans. Bon, depuis, il n’a pas vraiment confirmé…

     Je suis toujours aussi bien aux 9PG et sors 1er.

     4ALS aux thèmes assez catastrophiques et je choisis par défaut « Le sucré ». J’assure les 3. Je ne connaissais pas le « Palet des dames », gâteau nordiste.

     Je retrouve Erwan et gagne sans souci 13/0.

     

    Fin des qualifs à la 1ère place ex-aequo avec Christophe. Généralement, c’est mauvais signe pour la victoire finale…

     

    La 1ère ½ finale voit la victoire de Xavier contre Christophe A. Xavier a été qualifié miraculeusement avec une 2ème et une 3ème place en poules. C’est la 1ère fois depuis que je viens à Cambrai que ce genre de qualifs se produit. Généralement ce genre de qualifié miracle, porté par la réussite et l’euphorie, va jusqu’au bout…

     

    Dans ma ½ finale : Christophe S., Fabrice (Villeneuve d’Asq), Jean-Marie M., Laurent R.

     Après un 9PG serré, Nous sortons dans cet ordre : Christophe, moi, Fabrice.

     Christophe fait 2 aux 4 ALS.

     Gros coup de fatigue et manque de concentration. J’écoute à peine les thèmes des 4 ALS. Petite anecdote personnelle. J’ai fait un petit crochet jusqu’à Abbeville et ai dormi chez ma mère. Je lui demandé de me réveiller à 7h si je n’étais pas déjà débout. Bon, elle a 84 ans et confuse un peu… Bref, elle a débarqué en catastrophe dans ma chambre à 3h15 du matin Donc, petite fatigue…

     Bref, je prends les maréchaux d’Empire, fais une erreur stupide en changeant d’avis au dernier moment sur quelque chose que je connais (bataille de 1813 ? Leipzig). Bref petit 2 et jeu décisif contre Christophe.

     Je ne le joue pas trop mal et me qualifie.

     Le FAF contre Fabrice est correct et je gagne 12/3.

     

    Je sens qu’après une journée très compliquée, Xavier a le vent en poupe. Ca se confirme lors du FAF final. Un questionnaire peu dans mes thèmes (pas d’histoire, de mythologie, de littérature, un film français, une chanteuse de djeun), 2 ou 3 indices qui arrivent au mauvais moment, 1 ou 2 brillantes réponses de mon adversaire et je suis mené 18/11 sans faire un mauvais match. « Mot d’origine anglaise désignant une découverte faite par hasard » ? Sérendipité.  Xavier conclut sur cet ultime cadeau à 4 points.

      

    Bilan du tournoi

     

    • Rien à redire sur l’accueil et l’organisation générale.

    • Arbitrage correct

    • Lots classiques avec 2 belles coupes (j’ai d’ailleurs cassé la mienne lors du voyage de retour)

    • Lecteurs corrects. Mais gros problème d’acoustique dans la salle principale. Pas grand-chose à y faire mais c’est très handicapant pour les durs de la feuille

    • Difficile de faire mieux pour la formule de jeu avec 60 participants et 2 salles mais n’en garder que 10 est un peu rude. On aurait pu aller jusqu’à 20 et faire 4 ½ dans 2 salles. Moins convivial et nécessite une partie finale supplémentaire.

    • Réserve sur le mode de départage des ex-aequo. Ca se faisait sur le score à la 2ème partie. Pourquoi la 2ème et pas la 1ère ??? Je suis toujours surpris de ces critères arbitraires et injustifiés. Une place en 1/2 finale mériterait un jeu décisif.
    • Petite bizarrerie du barème : les points du 3ème aux 4ALS n’étaient pas doublés contrairement aux 2 qualifiés. Je ne comprends pas pourquoi.

    • Les questionnaires sont en gros progrès. A part 1 jeu assez mauvais, dans les autres, c’était bien dosé, assez bien rédigé, avec des 4 ALS homogènes. Les FAF pourraient être encore améliorés avec plus d’indices progressifs, notamment dans la zone des 4 points. Toutefois, c’est déjà très correct et, de loin, la meilleure édition que j’ai connue.

    • Donc, un tournoi très réussi.

     

    Bilan personnel

     

    • A part mon 4ALS de ½ finale j’ai plutôt bien joué toute la journée.

    • Pas de regret pour mon FAF final. J’ai été victime de la « malédiction du qualifié miracle »

    • Retour dans le nord dans 1 mois à Isques.


    2 commentaires