• Grosse affluence parisienne au tournoi de La Rochette. Plus le grenoblois Pascal, Christophe S. etc.

    On est revenu à l'ancienne formule : 2 9PG, 1 4ALS. On garde les 10 meilleurs pour 2 ½ et un FAF final. Match de classement pour tout le monde.

     

    Ma 1ère poule m'oppose notamment à Daniel (Champs). Et je ne vois rien...Avec bien du mal j'arrive à sauver une 2ème place précieuse pour garder ses chances de passer le cut.

    2ème poule. Pas bien meilleur mais 1 ou 2 questions à 3 points me permettent d'obtenir une précieuse 1ère place.

    Attention aux 4ALS, cruciaux pour la qualif. J'ai de la chance d'avoir 2 thèmes qui m'inspirent. Allons-y pour « Autour de l'échec ». J'assure un bon 3, seul un film inconnu m'échappe.

     

    Fin des qualifs à une inespérée 3ème place.

     

    Après les matchs de classements, place aux ½ finales.

    La mienne m'oppose à Pascal, Christophe, Daniel et Alain (Clères). Comme lors des dernières finales je ne vois rien. Pascal et Christophe sont sortis alors que je suis encore à 0. A Montpellier et au Mans je m'en étais sorti de justesse. Je marque enfin 3 points... mais le soufflé retombe aussitôt. Pas de miracle. Une nouvelle mauvaise anticipation et je suis logiquement éliminé.

     

    La finale verra la victoire sur le fil de Christophe A. sur la parisienne Elodie.

     

    Bilan du tournoi :

    • Accueil sans problème

    • Lots très corrects

    • Très bons lecteurs (attention aux pataquès quand même...), RAS pour les machinistes ou l'arbitrage.

    • Personnellement, je préférais la formule de l'année dernière avec 25 qualifiés mais celle-là tient aussi tout à fait la route.

    • Les questionnaires. Et bien, les petits problèmes de l'année dernière ont été résolus. C'est bien rédigé, bien dosé. Pas d'erreur, pas de doublon. Même les 4 ALS étaient homogènes. Les FAF, trop faciles l'an dernier, étaient cette fois-ci d'une difficulté tout à fait normale pour un tournoi. Pour pinailler, j'ai trouvé qu'il y avait surreprésentation d'art et de cinéma mais c'est très subjectif.

    • En résumé, très bon tournoi. Bravo au club de la Rochette.

     

    Bilan personnel :

     

    • Le début de la saison avait été satisfaisant avec 2 belles performances à Montpellier et Saint-Amand mais, depuis, c'est la chute libre...

    • Nul, pas concerné, me demandant ce que je faisais là, ça faisait longtemps que je n'avais pas fait un aussi mauvais tournoi. Je rame déjà pas mal lors des 9 PG relevés depuis un bout de temps mais là, j'ai été inexistant.

    • Un fin observateur de la vie qpucienne (en fait, moi) avait écrit il y a 2 ou 3 semaines « Vienne a été mon chant du cygne ». L'agonie est longue et douloureuse...

    • Plus que 2 tournois avant les vacances.

    • On verra après si je suis toujours motivé. Les tournois, c'est du temps, de l'argent, de la fatigue et ça oblige à croiser certaines personnes que je n'ai pas envie de voir... Et oui, en plus je deviens de plus en plus misanthrope :-) Si c'est en plus pour être ridicule...


    1 commentaire
  • Après une première quasi-parfaite Le Mans remet ça.

    40 inscrits et du beau monde : tous les cadors parisiens, rennais, Sébastien (Grenoble).

    Toujours 2 9PG, 1 4ALS et on garde les 20 meilleurs pour 4 ½ finales.

    La journée commence mal. Mal dormi, failli rater mon train à cause d'horaires fantaisistes fournis par la RATP, train en retard...

    J'arrive juste à temps. Le temps d'enfourner 2 ou 3 viennoiseries et j'embraye déjà dans la 1ère poule. Et début d'une journée cauchemardesque au niveau des tirages de poule. Je retrouve Pierre et Andréa. Je commence bien, suis au coude à coude avec Pierre mais finalement un mauvais pile ou face (année où le mur de Berlin... Au choix, la construction ou la destruction) m'est fatal. Je m'endors même sur le buzzer et Andréa finit pas me remonter. Je sauve la 3ème place.

    Bon, ça devient limite pour le cut. Pas d'erreur possible aux 4ALS.

    J'ai la chance d'avoir un thème qui m'inspire « le Roman de Renard ». Sans souci et j'assure un bon 13/20.

    2ème 9PG un peu moins relevé où je retrouve José. Je commence très bien, m'endors à nouveau mais me réveille cette fois-ci à temps pour finir 1er.

    Fin des qualifs à une bonne 4ème place.

    Quelques surprises avec des favoris qui ne passent pas le cut : Christophe, victime de 2 poules relevées et d'un 4ALS catastrophique, José et Andréa.

    Ma 4ème place m'assure d'être une tête de série et donc une poule plus clémente... Bingo : Pierre, Jérôme, Lionel, Elodie... J'ai joué beaucoup de finales moins relevées que cette ½... Pas ma journée...

    Comme il y a quelques semaines à Montpellier je ne vois rien pendant 90% de la partie. Pierre survole le 9PG et sort 1er, suivi de Lionel. Jérôme et Elodie ont un peu d'avance mais je finis par les coiffer.

    Pierre fait 4 aux 4ALS, Lionel 3 et, comme prévu, ils me laissent 2 thèmes qui me font rêver : G.Harrisson et le parachutisme. Je ne suis pas un fervent admirateur des Beatles et prends par défaut le parachutisme sans gros espoir. Et puis, l'autrichien Baumgartner revient du diable-vauvert pour que j'arrache les 3 points.

    Jeu décisif contre Lionel. J'avais gagné 2 fois à cette loterie à Montpellier. Là, une sous-préfecture française m'est fatale. J'ai déjà du mal avec les préfectures...

    Dommage car si je n'aurais peut-être pas battu Pierre j'aurais certainement marqué assez de points au FAF pour être le meilleur perdant et donc repêché...

    En finale, Sébastien battra sur le fil le rennais.

     

    Bilan du tournoi :

    • Accueil toujours impeccable.

    • Lots sympathiques

    • Très bons repas, du matin au pot de départ.

    • Très bons lecteurs, aucun problème de machinistes, ni d'arbitrage.

    • Formule satisfaisante avec la réserve habituelle sur la longueur du 4ALS. Une grosse réserve : pour départager les 2 derniers qualifiés pour les ½ finales parmi les 3 ex-aequo on fait appel à une règle discutable (score aux 4ALS si j'ai bien compris). A mon avis, il faut faire un jeu décisif.

    • Donc bonne organisation même si le tournoi se termine avec pas mal de retard, à mon avis essentiellement à cause de quelques défauts dans les questionnaires.

    • Les questionnaires :

      • Bien rédigé, pas d'erreur, pas de doublons, alternance de questions classiques et des fameuses questions de « djeuns » avec quelques jeux vidéos ou internet qui m'étaient parfaitement inconnus.

      • Quelques petits axes d'amélioration (discutables, bien évidemment) :

        • Les questionnaires étaient difficiles dans l'ensemble et ont souvent bafoué le 1er commandement que Faudon Le Grand a délivré à ses disciples du haut de la colline de Fourvière « A toute question, au moins une personne dans la salle donnera la réponse ». Je préfère ça aux questions trop faciles mais, dans ce cas, il faut passer à des questions plus abordables au bout de 18 ou 21 questions. Sinon, ça s'éternise.

        • Les questionnaires de la consolante n'étaient pas adaptés. Ils faut les faire un peu plus faciles sinon ça rame..

        • Quelques écarts de difficulté aux 4ALS même si c'était mineur.

        • Quelques remarques encore plus personnelles : j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de sigles, parfois 3 ou 4 questions de cinéma dans un même 9PG.

    • Mais, pour conclure, les questionnaires étaient bons et le tournoi a été une nouvelle grande réussite.

     

    Bilan personnel :

     

    • Pfff... C'est la saison de la loose... Je joue plutôt bien, j'ai gagné bien des tournois en étant moins bon mais entre les erreurs payées cash et un gros manque de réussite, ça ne marche jamais.

    • Bon, ça n'est pas très grave. Comme l'écrivait un grand sage …. ou moi, la semaine dernière... : je vais faire mon programme prévu jusqu'au mois de Juin et on fera le point à ce moment-là. J'ai déjà arrêté le club, je me pose la questions pour les tournois.

    • En ce moment j'ai plutôt en tête l'insoutenable compte à rebours jusqu'à mes prochaines vacances au paradis.


    1 commentaire
  •  De l’intérêt de bien choisir la date de son tournoi (si on en a la possibilité…). Pas d’autre tournoi ce week-end et Noes-près-Troyes bat son record d’affluence. 55 candidats, à la limite de ce qui est raisonnable. Et du très beau monde : Karim, Pascal, les 2 Christophe, etc…

     

    Toujours 2 9PG et on ne garde que les 25 meilleurs pour 5 ½ finales, puis une finale en mode Masters. Consolante pour ceux de 26 à 35… et sieste pour les suivants.

     

    Je retrouve Guillaume (Chalons) au 1er 9PG. Bonne partie et je sors 1er.

     

    Un peu plus de mal sur la 2ème mais je sors quand même 1er.

     

    Le tirage de la ½ finale me réserve Christophe (Soissons), Quentin (Grenoble), Marie-Christine (Trappes).

     

    Nouveau bon 9 PG et je sors en tête, suivi de Christophe et Quentin.

     

    Je prends les « crimes d’état ». 3 sans problème et sans regret car la question à 4 m’était inconnue.

     

    Mes 2 adversaires font 2 et c’est Christophe qui se sort du jeu décisif.

     

    FAF qui devient classique ces derniers temps…

     

    Je commence bien et me détache 8/2. J’ai l’occasion de conclure sur un cadeau à 4 points. Série américaine créée par Matt Groening ? Facile… sauf quand le cerveau bogue… Je m’embrouille avec South Park et permet à Christophe de revenir dans la partie Nous nous retrouvons à 11/8 pour moi … et c’est au tour de Christophe d’avoir son cadeau avec un athlète du Nord de la France médaillé d’or en 1976. Il y en a peu... Et lui ne laisse pas passer sa chance et l’emporte 12/11. Comme à Lyon-Ville, il y a quelques temps, comment gâcher en 2 secondes une partie qu’on domine. Mais bravo à Christophe qui a fait moins d’erreurs que moi….

     

    La finale verra la large victoire de Karim sur Lionel (Paris).

     

    Bilan du tournoi :

     

    • Accueil impeccable, lots très sympathiques

    • Pas grand-chose à reprocher aux machinistes si ce n’est quelques démarrages tardifs le matin

    • Lecteurs clairs mais ayant parfois du mal à s’arrêter à temps.

    • Les questionnaires sont corrects, peu d’erreurs, pas de doublon, c’est assez varié. Quelques cadeaux de temps en temps aux FAF. Donc sans être au niveau des top tournois c’est très satisfaisant.

    • En fait ma principale réserve sera sur la formule. Pour la moitié des candidats, le tournoi c’est 2 9PG et à 12h30, c’est fini. Pas très généreux et à l’encontre des efforts actuels des différents tournois. Je comprends que c’est très compliqué de faire mieux avec 1 seule salle. Il faudrait sans doute limiter la participation.

     

    Bilan personnel :

     

    • J’étais plutôt content de mon niveau de jeu... jusqu’à ma micro-panne de cerveau.

    • Rien à faire, je n’y arrive plus L Vienne aura été mon chant du cygne.

    • Bon, mon programme est fait jusqu’au mois de Juin. Il sera temps de faire un bilan à ce moment là pour décider de la suite de la saison.

     


    votre commentaire
  •  

    Traditionnel tournoi de Saint-Amand. Et beau plateau : les belges sont en force, plein de nordistes, Georges, Laurent (Paris), Christophe(Soissons).

     8 parties complètes, 1 formule de repêchage à base de 6 PG. Puis 2 ½ finales complètes à 5 et un FAF final.

     Et dès le départ je tire le gros lot avec la poule de la mort : Jacques, Jean-Marie, Ghislaine, les redoutables belges plus un nordiste Cédric.

     Je fais un excellent 9PG, bien aidé par 2 questions à 3 points, et je sors largement 1er, devant Jean-Marie et Cédric. Surprise, Jacques, le champion belge bascule en repêchage.

      J’assure 3 points sur « les mots avec Y ».

     Cédric sort Jean-Marie au jeu décisif.

     Pas trop de problème au FAF et je gagne 12/3.

     Tirage des ½ finale et je retrouve le dernier vainqueur de Saint-Amand, Christophe (Soissons).

     Je suis un peu mou et Christophe brillant. Il sort largement 1er, j’assure la 2ème place, suivi de Nelly (Locon).

     J’assure 3 sur les « classiques cyclistes » et retrouve Christophe au FAF.

     Il doit particulièrement m’inspirer car, une nouvelle fois, je fais un excellent FAF et je gagne 12/3.

     Je retrouve au FAF final Jacques, le champion belge qui s’est extrait des qualifs.

     Je démarre très bien et mène 5/0. Et puis la partie tourne très mal. J’ai les réponses au même moment que Jacques ... mais n’ai jamais la main au bon moment. Je déteste ce genre de partie où quasiment tout se joue sur la bonne place au buzzer.  Je ne veux surtout pas diminuer les mérites de mon adversaire. Peu de joueurs auraient trouvé le macadamia ou connaissent le test, sorte de squelette de l’oursin. Et il ne fait pas d’erreur. Ca n’empêche que j’ai également ces réponses mais que l’indice arrive systématiquement au mauvais moment.  Jacques se détache 12/8. On me refuse une bonne réponse pour 1/10ème de seconde. Dernière question sur un pays. Vus les indices, c’est forcément le Rwanda ou le Burundi.  Pile ou face et comme je n’ai pas de réussite, ça tombe du mauvais côté. Jacques l’emporte 15/8.

     

    Bilan du tournoi :

     

    • Accueil, organisation, arbitrage, convivialité, on connait le club de Saint-Amand, donc tout est parfait.

    • Lots symboliques.

    • Formule au maximum de ce que permettent les horaires et la salle.

    • Lecteurs et machinistes parfaits.

    • Questionnaires d’excellente qualité. Bien rédigés, bien dosés, sans erreur, sans doublon, dosage équilibré de culture classique et moderne.

    • Donc, en résumé, un excellent tournoi.

      

    Bilan personnel :

     

    • Autant je n’avais aucun regret à Montpellier, autant cette défaite est pénible.

    • J’ai fait un très bon tournoi, de très bons FAF… mais ça s’est vraiment mal goupillé lors du FAF final.

    • Je suis en forme mais il me manque un peu de réussite.

     


    votre commentaire
  •  

    Début de la saison 2017 à Montpellier. Nouveaux rédacteurs et nouvelle formule : 1 12 ALS, 1 FAF de qualif en 6 questions, 1 questionnaire écrit de 20 questions, 3 9PG. On garde les 21 meilleurs pour 4 ½ finale et une finale en mode Master. 88 participants, il ne va pas falloir trop traîner en route pour être dans les 21...

     

    Loterie des 4 ALS individuels. Je tombe sur un thème qui me plaît même s'il est risqué avec Christian comme rédacteur : le haut Moyen-Age. J'assure un très bon 23/30 ratant juste une capitulaire complètement inconnue et petite confusion entre Constantin et Justinien.

     

    Autre loterie : le FAF de qualif. J'ai de la chance car mon adversaire est abordable. Je gagne tranquillement 12 à 3.

     

    Après le repas, séries de 20 questions. Malgré 1 ou 2 bêtises évitables j'assure un correct 15/20.

      

    Place aux 9 PG. Le 1er est mauvais, on ne se refait pas et j'arrache de justesse la 2ème place derrière Germain.

     

    Les 2 autres se passent mieux. Je les gagne sans problème.

     

    Et je termine donc à une bonne 2ème place. Dommage, le 1er était qualifié directement pour la finale.

     

    Le boustrophédon me réserve une poule très relevée : Jacques Troillart, Christophe, Isabelle (Perpignan) et Sylviane, la brillante niçoise.

     

    Je fais un très bon 9 PG et sors 1er, devant Jacques et Christophe.

     

    Aucun 9 PG ne m'inspire et je joue tactique en piquant le cinéma à Christophe. Petit 2 mais ça suffit pour arracher le jeu décisif contre Christophe. Je m'en sors et retrouve Jacques au FAF. Pas trop de bêtises et je gagne sans trop de frayeurs 13 à 7. Ouf. Bonne chose de faite.

     

    La finale, c'est encore une autre paire de manches : Jacques Walter, Thibault Charton, Khorem et Grégory Durand.

     

    Je ne vois rien dans toute la 1ère phase du 9 PG. Mauvaises anticipations ou réponses inconnues. Thibaut se qualifie alors que je suis toujours à 0. On est en Masters, heureusement pour moi...

     

    La 2ème manche ne se passe pas mieux. Grégory se qualifie alors que je suis encore à 0.

     

    Enfin je décolle dans la dernière manche. 1 bonne réponse, puis 1 autre et j'arrive enfin à 9. Cruel surtout pour Jacques qui a frôlé la qualif dans les manches précédentes.

     

    Thibault se plante sur la badminton avec 1. Grégory assure 3 sur un questionnaire facile sur les constellations. Il me reste « Blaise Cendrars » ou «  la lingerie féminine ». Je ne vois pas bien ce que je vais pouvoir raconter sur Cendrars alors tentons la lingerie. Je ne suis pas très bon et plafonne à 1..

     

    Nouveau jeu décisif et je m'en sors encore.

      

    Je débute très bien le FAF et mène largement. Une seule erreur où je change d'avis au dernier moment et perd 4 points bêtement. Et puis, arrivé à 10, la partie tourne complètement. Grégory commence à avoir des questions dans ses domaines. Il remonte et me distance pour gagner 21 à 10. Bravo à lui. J'ai fait une belle partie mais il était meilleur sur ce FAF.

      

    Bilan du tournoi :

     

    • Rien à dire sur l'accueil, la convivialité, l’organisation 

    • Lots très corrects

    • Lecteurs très bons et aucun problème de machinistes.

    • Les questionnaires sont très bons. Bien rédigés, variés, sans erreur, sans doublon, bien dosés.

    • On en arrive au débat du jour : la formule.

      • Personnellement je suis toujours aussi peu enthousiaste devant ces 4 ALS tirés au sort et, pire, ces FAF de qualif en 6 questions. Je trouve ça long et très aléatoire. ET finalement, les candidats ne jouent pas plus qu'avec l'ancienne formule. Mais Montpellier a fait un sondage et mon avis est très minoritaire. Dont acte. Faudra juste que je fasse appel à toute ma zénitude le jour où je serai éliminé à cause d'un tirage de 4 ALS épouvantable ou parce que je serais tombé sur un adversaire redoutable lors du FAF de qualif....

    • En résumé, un excellent tournoi.

      

    Bilan personnel :

     

    • Bonne rentrée.

    • Content de mes qualifs et surtout de ma ½ finale.

    • Évidemment en finale, ça a été très difficile mais face à de tels adversaires...

    • Donc plutôt content de ma performance.

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires